Blogday 2007, la crème de la crème.

S’il ne devait en rester 5 il y aurait
BouletRSS
Les petits rienRSS
Papa gorettaRSS
VinvinRSS
Le techno blogRSS

Ce choix s’est fait parmi les 196 blogs que je suis quotidiennement et dont je lis la quasi totalité des posts. La grande majorité des blogs me servent à suivre l’actualité mais ces 5 là ont une vrai touche perso et originale, ce sont les seuls pour lesquels je serais près à m’abonner pour continuer à les suivre.

Bilan des revenus du web publicitaire

Voici un résumé des revenus par visiteurs des sites évoqués dans ce blog. Ce sont exclusivement des revenus publicitaires (attention l’echelle est log sur les 2 axes)

Cette mise à plat est interessante sur plusieurs points.

Au plus l’audience est importante au plus on peut la vendre chère. En effet sur ce graphe les points bleus sont plus ou moins bien alignés (idem pour les rouges). Cette particularité permettrait de tirer une conclusion rapide : En multipliant l’audience par 2 on augmente le revenu par visiteur de 30%. Donc Audience * 2 = Revenu * 2.6 (comme toujours ce n’est pas une rêgle absolue)

La thématique est importante. Les sites financiers sont situés plus haut que les sites plus généralistes… On s’en serait douté. à noter que la théorie précédente est toujours valable sur cette thématique précise : Augmentation de l’audience = revenu par visiteur en hausse.

Certains sites sur-performent, d’autres sous-performent. Pour ma part je reste “en ligne” mais sans plus.

Je mettrai cette liste à jour au fur et a mesure que j’aurai des nouvelles données.

Revenus des sites de contenu généré par les utilisateurs

A lire sur le journal du net

Qu’est ce qu’on peut tirer de ces chiffres ?
Ils estiment que le nombre de visiteurs sur ces sites devrait progresser de 50% aux USA et 100% dans le monde d’ici 2011. Les revenus quant à eux devraient croître respectivement de 856% et 1198%.
D’après eMarketer les revenus par visiteurs sur les sites de contenu générés par les utilisateurs sont de $0.54 aux USA et $0.41 dans le monde et devrait tendre en 2011 respectivement vers $3.54 et $2.69. Dans les deux cas eMarketer estime que le revenu par visiteur connaîtra une croissance de 555%.

MySpace et Facebook sont deux cas particulier intéressants.

  • MySpace avec 114 millions de visiteurs et $525 millions de revenus estimés pour 2007 devrait avoir un revenu par visiteur de 0.38$.
  • Facebook avec 52 millions de visiteurs et $125 millions de revenus estimés pour 2007 devrait avoir un revenu par visiteur de 0.20$.

On voit ici deux informations :

  • Les réseaux sociaux généralistes génèrent moins de revenus par visiteur. Ca parait normal.
  • Facebook est quasiment deux fois moins rentable que MySpace. Facebook devrait regarder du côté des sociétés qui réussissent à monétiser son audience à son insu.  A moins que ça fasse parti de leur stratégie de développement (ce qui ne m’étonnerai pas).

Conclusion de cette enquête :
La croissance des revenus, d’après eMarketer, sera principalement basée sur l’augmentation du revenu par visiteur (+555% sur 4 ans). La progression de l’audience restera limitée sur les prochaines années.
Ceci confirme mon opinion de s’entourer de personnes compétentes en vente d’espace pub.

Ma conclusion :
Les chiffres de revenus par visiteurs sont en accord avec ceux d’autres sites leaders dans leur secteur. Quand à moi je me trouve encore loin derrière, certes je ne suis pas leader mais cette stagnation commence à m’inquiéter.

Netvibes en marque blanche ?

D’après Techcrunch et Neteco il semblerait que Netvibes se mette à la marque blanche sur les echos. En regardant d’un peu plus près on voit qu’il y a une iframe contenant l’univers Netvibes des Echos. 2 solutions :

  • Netvibes se met vraiment à la marque blanche ce que je ne crois pas vu les déclaration de Tariq Krim
  • Les Echos se sont autorisés à mettre leur Univers dans une iframe pour ne pas perdre de visiteurs et récupérer un peu de recettes pub.

Ma conclusion est simple, via les Univers les lecteurs profitent du contenu sans que le journal puisse vendre de pub, à terme ça peut couter cher. Si Netvibes a une forte croissance les sites qui vendent de l’espace pub risquent de se faire canibaliser, seuls les sites de ecommerce en profiterons en développant un nouveau canal de distribution.
C’est pour ça que je m’abstiens de diffuser mon contenu sur des sites tiers comme les Univers Netvibes. Encore un argument pour la marque blanche.

Edit : apparemment il y aurait un accord officiel.

Importance de la première place sur Google

J’ai perdu ma première place sur un des mots clés les plus populaires. En passant de la place 1 à la 2 j’ai divisé le nombre de visiteur par 2. Et hop 100 visiteurs de moins par jour.

Perte de la première place sur 1 mot clé

Dans un autre registre l’an dernier j’ai pris la premiere place sur une requete concurrentielle pendant une très courte période. Bilan : x2 sur le nombre de visiteur.

Passage temporaire à la premiere place de google

Ce sont des requetes à fort volumes (plusieurs centaines par jour), les chiffres sont donc significatifs. D’après ma petite expérience, passer de la ligne 2 à la ligne 1 de Google permet de multiplier son trafic par 2. Heureusement qu’il reste la longue traine des recherches 😉

Doctissimo, 6 centimes par visiteur unique

Doctissimo vient de publier ses résultats pour le premier semestre :

  • Chiffre d’affaire : 5.4 millions d’euros  (+42%)
  • Part de l’e-pub = 68% du CA = 3.7 millions d’euros (+90%)
  • Audience Juin 2007 : 5.985 millions de visiteurs uniques français, 10.215 millions de visiteurs uniques au total
  • Résultat prévu = 40% =  2.16 millions d’euros

Je tiens compte uniquement de l’e-pub, Chaque mois un visiteur unique rapporte donc environ 6 centimes (Le ratio pour mon site sur le forex Mataf.net est d’environ 6.5 centimes). Pour ceux qui lisent rapidement attention c’est le chiffre d’affaire et non le résultat !

D’après les chiffres que j’ai

  • l’audience a progressé de 80% sur 1 an (chiffre non officiel)
  • La part de l’epub représentait 53%
  • Le CA du premier trimestre 2006 était de 3.82 millions d’euros

Début 2006 chaque visiteur unique rapportait donc 5.9 centimes en e-pub. Doctissimo met en avant sa progression du CA de l’e-pub de 90% face à la progression de 40% du marché global, cette progression n’est pas due à l’amélioration de leur vente mais de leur audience, s’il faut donner une promotion à quelqu’un c’est bien à celui qui a réussi a augmenter le nombre de visiteurs 🙂

Conclusion.

Si vous avez un site de contenu spécialisé 6 centimes d’euros par visiteur unique est un bon benchmark.

Et vous ? je suis curieux de connaitre votre ratio

Mettre des bannières dans les coins

Dans ma quête de rentabilité tout en gardant un site pas trop agressif pour les visiteurs et générant des contacts de qualité pour mes annonceurs je pense avoir trouvé un emplacement assez intéressant : le coin.

Un dessin valant mieux qu’un long discours voici l’emplacement de la bannière :

Bannière de coin

Le coin est un demi carré de 80*80 placé en haut à gauche de la page et qui suit le visiteur lorsqu’il scrolle vers le bas. J’ai placé ce carré pour aider un site qui organise une conférence en octobre, cette occasion me permet de faire un test avant une éventuelle commercialisation à la rentrée.

J’ai eu une jolie surprise car le taux de clic global est de l’ordre de 0.4% (en moyenne entre 150 et 200 clics par jour) ce taux devrait baisser un peu avec le temps mais c’est dans une très bonne moyenne de bannières plus intrusives. Ayant lancé ce concept rapidement je n’ai pas encore eu le temps de traquer les taux de clics en fonction du thème de la page ce qui me permettra de qualifier la qualité des clics.

Me voici donc avec un nouvel emplacement à vendre au clic ou au forfait mensuel. En comptant les autres espaces pub mon potentiel dépasse donc les 1500 clics par jour, quand vous pensez que certains n’hésitent pas à acheter le clic plusieurs dollars sur Google vous comprendrez que j’ai peut être intérêt à améliorer ma force de vente 😉