Les chiffres de l’affaire “OPA des blogs”

Vous l’attendiez tous, voici l’analyse de l’affaire des blogs… Pour ceux qui ne le savent pas encore il y a deux semaines j’ai publié un billet qui annonçait la vente de blogs à un grand groupe de média. Parmi ces blog il y avait Presse-Citron. 22 heures plus tard cette info a été démentie sur Rue89 puis sur Presse-Citron. Une affaire très courte qui partait d’un blog peu lu mais qui a pris une ampleur assez forte (par rapport à mon audience habituelle)

La news est publiée le 9 octobre vers 19 heures elle est démentie le lendemain vers 16h30. Voici l’audience globale du site :

Et voici un zoom sur le 9 et le 10 Octobre (attention au changement d’échelle !)

 

Comme vous pouvez le constater la nouvelle s’est répandue assez rapidement en passant par twitter et par les blogs.

Autre point intéressant, Google a apprécié le buzz, il a profité de l’afflux de liens pour crawler plus profondément le blog, ça a l’air de retomber maintenant :

Ma Technorati Authority est passé de 30 à 73. Est ce que je suis influent maintenant ?

J’espère que mon Wikio top blog classement va augmenter sinon il faudra que je recommence…

Le retour sur investissement était intéressant puisque j’ai gagné 100 abonnés au flux RSS d’après feedburner. La prochaine fois j’essayerai de faire durer 48 heures et je mettrai un lien vers le flux avec le message “inscrivez vous pour rester informer” (c’est mon coach marketing qui me conseille de faire ça)

Et voilà le classement des blogs et sites influents qui m’ont envoyés des visiteurs sur le mois d’Octobre (tous n’ont pas participé au buzz).

Site Nombre de visiteurs envoyés
presse-citron.net 1077
netvibes.com 771
rue89.com 638
embruns.net 390
twitter.com 317
2803.com 157
lavieenrosedejulio.com 119
scoopeo.com 99
blog.anhphan.fr 67
michelleblanc.com 63
bloglines.com 46
nowhereelse.fr 42
aziz.typepad.com 39
befaure.blogspot.com 38
papygeek.com 30
leblogdantoine.com 28
neteco.com 23
mataf.net 22
blogonautes.blogomaniac.fr 19
enviedentreprendre.com 19
fr.techcrunch.com 19
geekomatik.com 17
blog.blogrider.fr 15
buzzworld.fr 15
donkeyword.com 14
pisani.blog.lemonde.fr 14
simpleentrepreneur.com 10
buzztogether.blogspot.com 9
jlan.typepad.com 9
mrboo.fr 9
1ere-position.fr 8
blog.tafticht.com 8
b-r-m.net 8
imedias.biz 8
moderateur.blog.regionsjob.com 8
beta.bloglines.com 7
mercenaire.net 7
dailywood.wordpress.com 5
blog.accessoweb.info 4
dashboard.wordpress.com 4
imazine.fr 4
mybloglog.com 4
newsgator.com 4
oescudo.blogspot.com 4
oliviermarx.blogs.com 4
france-info.com 3
getclicky.com 3
linkedin.com 3
stephguerin.com 3
synthesio.fr 3
technorati.com 3
webdesigner-fr.com 3
capitaine-commerce.com 2
emarketers.fr 2
typepad.com 2

Le reste en vrac :

Mon coach marketing me conseille de vous demander de faire un billet en mettant un lien vers ici pour conforter mon classement Wikio. C’est du Wikio bombing…

Le nombre de recherche sur Google avec mon nom et et surtout avec le nom du blog a augmenté significativement (ça reste faible je vous rassure).

J’ai beaucoup appris mais promis j’en parle plus (en tout cas j’essaye).

Si vous voulez d’autres chiffres demandez le moi je mettrais le billet à jour.

Consolidation, fusion, acquisition

Le secteur dans lequel je travaille a l’avantage d’être encore en développement, il n’est pas mûr. Cependant l’âge de la maturité semble s’approcher doucement.

Le forex est un domaine à part dans le trading, c’est un marché non réglementé dit de gré à gré, c’est à dire qu’il n’y a pas de côte officielle pour l’Euro Dollar mais que le prix peut être variable d’un intermédiaire à l’autre. Avec le même intermédiaire on peut même avoir un prix qui diffère en fonction des clients et de leur activité. Bref, c’est la jungle, les brokers bénéficient d’une belle machine à cash.

Cette machine semble s’enrayer doucement avec de nouvelle réglementation de part et d’autre de l’Atlantique. Je ne rentrerai pas dans les détails qui n’intéressent personne ici mais cette configuration fait que le marché est proche d’une consolidation. Autre fait, le marché des particuliers, autrefois chasse gardée de brokers hyper spécialisés, s’ouvre aux banques (et pas les plus petites).

Et alors me direz vous ? Qui dit consolidation dit fusion, acquisition et gros sous sur la table. Les négociations commencent pour prendre un maximum de part de marché et dans ces phases de croissance on est prêt à payer des surprimes.
Je suis une cible potentielle vu que je suis leader sur le marché francophone et très bien placé en anglophone, pour le moment à mon niveau je n’ai que des échos des rumeurs qui se trament dans les hautes sphères et ces rumeurs vont dans mon sens. C’est déjà ça 🙂

J’ai eu des contacts avec plusieurs investisseurs prêts à mettre la main à la poche pour m’aider. Le hic c’est que je ne saurais pas quoi faire de leurs capitaux à part me payer une piscine ou éventuellement changer de voiture (mais 2 fois dans la même année est ce bien raisonnable…). D’un autre côté ces investisseurs sont là pour faire une grosse plus value ils pourraient bien m’aider lors des phases de négociation.

Je peux vous dire que la période est à la réflexion, mon neurone a chaud a force de travailler, il n’a pas l’habitude. Au delà de la folie des chiffres que je vois passer il y a mon cadre de vie et mon ambiance de travail. Continuer dans le confort ou mettre le doigt dans l’engrenage ? Être ou ne pas être capitaliste jusqu’au bout ? Telle est la question 😉 C’est pas évident de garder à l’esprit que l’argent est un outil pour construire et non un objectif.

La tentation est grande et j’ai des projets pour continuer à faire travailler mon neurone mais j’ai peur qu’une fois dans le système je me fasse entraîner un peu trop loin… J’ai déjà donné.

C’était mon billet 3615 ma-vie-mon-oeuvre-mes-doutes

Iphone, Afone et E-Leclerc

Je ne suis pas de près l’actualité des toys de geek mais cette news vaut son pesant de cacahouète.

E-Leclerc va commercialiser sa propre offre de téléphonie mobile sous la marque Afone. Je ne sais pas pour vous mais j’aimerai avoir un IPhone Afone. Ce jeu de mot va certainement ressortir de partout mais dans le contexte de la sortie du téléphone d’Apple c’est un bon coup marketing 🙂

Source : CNet

Google vs. Yahoo!

Un billet très intéressant de Jean Marie Le Ray. C’est le genre de calcul que j’aime bien faire car il relativise les performances des sociétés (en particulier sur leur revenu publicitaire).

Je me permets de répondre ici car ça me permettra de garder une trace de ces chiffres.

Google :
333’021’000 actions en circulation.
Le bénéfice par action représente 9.50/639.62 = 1.5% du prix de l’action.

Yahoo :
1’347’170’000 actions en circulation.
Le bénéfice par action représente 0.32/29.35 = 1.1% du prix de l’action.

Attention au bénéfice par visiteur de Google, vous prenez en compte les revenus d’Adsense (Network) et des licences vendues. Yahoo prend les revenus ex-TAC (traffic acquisition costs) qui représentent $1.22 milliards pour Google (cf leur rapport Q3 2007), les revenus à prendre en compte sont donc $4.23Md-$1.22Md. Yahoo indique la stat par mois ce qui donne pour 458 millions de visiteurs environ $2.2 pour Google et pas $9.24. Pour trouver le résultat de Yahoo vous prenez le revenu ex-TAC (1,286 milliards) / 477 millions de visiteurs / 3 mois = $0.90 par visiteur par mois.

Il faut aussi considérer que ces stats incluent Google, Youtube… etc. A mon avis Google est bien plus performant que Youtube. Mais c’est un autre problème.

On est donc plus dans des rapports de 1.3 à 2,5 plutôt que 10 à 20. Ce qui est déjà pas mal je vous l’accorde.

Edit : un billet complémentaire chez Didier Durand

WebAnalytique et poursuite de la stratégie de développement

Il y a deux semaines j’expliquais rapidement une partie de ma stratégie pour faire un peu monter mon audience et pour améliorer l’internationalisation. Après 15 jours je fais un premier bilan pour voir si la tendance est tenue.

La progression de l’audience est maintenue malgré une chute inexpliquée en septembre où la baisse a touché tous les pays et toutes les sources de trafic de la même façon, je soupçonne un bug au niveau de mon site qui ralentissait le chargement des pages. Le point intéressant dans cette progression c’est qu’elle s’est faite sur les accès direct et pas sur les moteurs. Autre point important, la hausse du trafic est concentré sur les heures de diffusion des newsletters (7h et 14h). Quasiment pas de progression après 19h.

La croissance est globale mais le plus fort taux provient de l’Amérique du Nord et d’Asie. C’est moins que j’espérais mais c’est un début.

La stratégie de la multi diffusion des newsletters porte ses fruits. Le plus gros potentiel de croissance à l’heure actuelle provient de l’Asie ce qui veut dire de travailler vers 22/23h, ça va être difficile !

Si j’arrive à maintenir la cadence je devrais venir frôler les 2 millions de pages vues et 400’000 visites pour 250’000 visiteurs uniques à la fin de l’année. Tout ça avec une plus faible dépendance à Google. C’est une petite victoire personnelle.

Conclusion, au plus le site est actif au plus il arrive à toucher du monde, des mises à jour fréquentes permettent de maintenir un niveau d’audience régulier pendant la journée. On s’en serait douté.

Outre les mises à jour de la nuit la prochaine étape sera de travailler sur l’ergonomie du site et la mise en avant des pages importantes, l’objectif étant de garder les visiteurs un peu plus longtemps.
Pour continuer à faire progresser l’audience je vais essayer d’augmenter le nombre d’abonnement par mail et par flux RSS, la méthode sera de mettre plus en évidence le lien pour s’abonner et peut être insister sur la gratuité. J’étudie aussi la possibilité de faire un peu de pub ciblée sur les pays asiatiques et américains pour faire quelques tests, il faut juste résoudre quelques problèmes techniques pour calculer le ROI. Et enfin je pense traduire le site dans 4 ou 5 nouvelles langues, voire plus si affinité, encore des problèmes techniques à résoudre. Tout ça devrait m’occuper pour la fin de l’année.

Voilà vous connaissez maintenant mes prochains mouvements sur l’échiquier du web, reste à savoir comment je vais faire tout ça… Il faut garder un peu de mystère 🙂

J’oubliais, je travaille sur un buzz viral, un truc qui dit que le dollar est tellement bas que Google va se faire côter en euro et passer du Nasdaq au CAC40 avant la fin de l’année… Vous pensez que ça peut prendre ?

Quelques chiffres d’Adsense

En 2006 Google a :

  • gagné $4.16 milliards avec les réseau de site utilisant Adsense,
  • reversé $3 milliards aux éditeurs.

Google reverse 72% de ses revenus et prendrait donc une commission de 28%. Je pense que cette commission n’est pas la même pour les comptes premium et les comptes normaux.

En 2006 j’ai représenté 1/38000ème des revenus d’Adsense. Je n’ai pas eu de réponse à ma demande de compte premium, je suis bien trop petit. En 2007 j’ai baissé les affichages d’Adsense, en 2008 je ne devrais plus avoir d’Adsense. Et pourtant c’est reposant de travailler avec Google, il n’y a rien à faire

Le cave se rebiffe


– Depuis Adam se laissant enlever une côte jusqu’à Napoléon attendant Grouchy, toutes les grandes affaires qui ont raté étaient basées sur la confiance! Croire en les honnêtes gens est le seul vrai risque des professions aventureuses…. (Le Cave se rebiffe, dialogue de Michel Audiard)

Je vous laisse lire, écouter et voir la réponse de Thierry Bezier.

Je suis en train de me bidonner en lisant les dialogues d’Audiard, j’ai l’impression d’être dans un film dont il aurait écrit les dialogues. J’aurai aimé qu’il me réponde

Ce que tu peux être con ! T’es même pas con, t’es bête. Tu vas jamais au cinoche, tu lis pas, tu sais rien. Si ça se trouve, t’as même pas de cerveau. Quand on te regarde par en dessus, on doit voir tes dents.

Et là j’aurais pensé

Parce que j’aime autant vous dire que pour moi, Monsieur Thierry, avec ses costumes tissés en Ecosse à Roubaix, ses boutons de manchette en simili et ses pompes à l’italienne fabriquées à Grenoble, eh ben, c’est rien qu’un demi-sel. Et là, je parle juste question présentation, parce que si je voulais me lancer dans la psychanalyse, j’ajouterais que c’est le roi des cons… Et encore, les rois, ils arrivent à l’heure…

Et j’aurais dit

Alors, y dors le gros con ? Ben y dormira encore mieux quand il aura pris ça dans la gueule. Il entendra chanter les anges, le gugusse de Montauban. J’vais l’renvoyer tout droit à la maison mère, au terminus des prétentieux.

Il m’aurait bien sûr répondu

Non mais t’as déjà vu ça ? en pleine paix, y chante et pis crac, un bourre-pif, mais il est complètement fou ce mec ! Mais moi les dingues j’les soigne, j’m’en vais lui faire une ordonnance, et une sévère, j’vais lui montrer qui c’est Thierry. Au 4 coins d’Paris qu’on va l’retrouver éparpillé par petits bouts façon puzzle… Moi quand on m’en fait trop j’correctionne plus, j’dynamite… j’disperse… et j’ventile…

Et le dialogue s’installerait, je pourrais commencer par

– Ah évidemment j’en suis pas encore aux toiles de maître, mais enfin c’est un début

– Oh c’est un début qui promet. Mais tu vois si j’étais chez moi comme tu le disais si gentiment, bah j’mettrai ça ailleurs.

– Qu’est-ce que je disais, y s’rait mieux près de la fenêtre. Tu le verrais où toi ?

– À la cave.

Et on pourrait enchaîner

– J’ai bon caractère mais j’ai le glaive vengeur et le bras séculier. L’aigle va fondre sur la vieille buse.

– Ça c’est chouette comme métaphore.

– Ce n’est pas une métaphore c’est une périphrase.

– Ah fait pas chier !

– Ça c’est une métaphore.

Et là en ma qualité de non professionnel du web depuis 10 ans je m’entendrais dire

– Debout, face au mur et les paluches en l’air… que j’les vois bien.

– On est chargé à la magnum. Si vous bougez seulement les oreilles, on vous coupe par le milieu.

Là ça aurait eu de la gueule… Et ça se serait terminé comme la mythique scène de la cuisine au lieu de finir par

La connerie à ce point-là, moi, j’dis qu’ça devient gênant.

Faut pas prendre les enfants du Bon Dieu pour des canards sauvages (1968)

PS : Merci de faire des commentaires “à la Audiard” pour rester dans l’ambiance.

PS2 : A tout ce remue ménage il faut ajouter le bruit des silencieux. pfou pfou 😉

Du rififi à blogland

Je vais tenter de rester diplomate.

La semaine dernière j’ai posté une série de billets qui m’ont attiré les foudres de certains blogueurs.

Je comprends tout à fait que je suis allé un peu loin, j’ai essayé de me justifier de tous les côtés (mail et commentaires) souvent sans succès. J’ai tellement écrit et ma vision sur cette “affaire” a tellement évolué que j’ai du me contredire plusieurs fois.

Contrairement à mes habitudes je n’ai pas pris les 24 heures de réflexion que je prends lorsque je dois répondre à une attaque (24 heures sont souvent suffisant pour avoir le temps de réfléchir et de décider de ne pas répondre ou de répondre diplomatiquement). Et là ou l’histoire devient cocasse c’est lorsque j’ai eu un commentaire signé d’une personne connue. Je réponds (trop?) rapidement et la situation s’envenime un peu.

Je me sens très con lorsque je vois un billet intitulé “l’affaire OPA des blogs et usurpation d’identité ou autre masturbation intellectuelle…” sur le blog mercenaire.net. Dans ce billet on peut lire :

super, je file voir le billet…rien d’inhabituel dans le petit monde la blogosphère…
Surpris également de voir des commentaires signés de mon nom et de recevoir tous les gentils commentaires…
J’ai jamais lu le blog de cette personne, qui me cite, hésite pas à “me répondre”…hum est ce la place des commentaires?

et qui se conclue par :

Le blog une mise en abîme incroyable, où on se lache, partout, tout le temps, n’importe comment, on se répand dans les articles, les commentaires, les chats…un vrai défouloir…non messieurs, vous ne me connaissez pas, je ne mange pas de ce pain là…

Lorsque je dis que je me sens très con le mot est faible. J’ai honte de donner une leçon aux autres et de tomber dans le panneau tout de suite après…

J’ai envoyé un mail d’excuse à la personne ciblée qui les accepte malgré leur inutilité. Et oui, j’aurai du contrôler mon environnement.

N’ayant pas fait ce travail à priori je le fais à posteriori. J’ai l’IP de l’usurpateur d’identité je la passe donc à la moulinette, je cherche des traces. Et bing, le seul endroit ou je retrouve cette IP est dans l’entête mail de la réponse à mon message d’excuse… l’usurpateur et l’usurpé ont la même IP ?

Pas de conclusion trop hâtive, j’envoie un mail pour demander des explications, on me répond qu’on ne me répondra pas (sic). Je reste diplomatique en expliquant que j’essayais de trouver de la matière pour un billet d’excuse publique afin de prendre sur moi ces débordements. Et pas de réponse.

Internet est merveilleux, Google un outil puissant, je recherche les commentaires qu’il a pu faire sur d’autres blogs. Et la même IP revient pour la même personne. Aïe, les arguments de mon billet d’excuse tombent un à un.

D’un côté je voulais m’excuser d’être tombé dans le monde des blogs ou “on se répand dans les articles, les commentaires, les chats…un vrai défouloir”. D’un autre côté je n’ai pas l’impression de me répandre plus que ceux qui ne mangent pas de ce pain là.

J’assume ce que j’ai écrit, Michel Leblanc le fait aussi. Je pense qu’on a au moins cette qualité là même si on semble en total désaccord et si on restera certainement distant l’un de l’autre pendant quelques générations 😉

Comme l’affaire a été rendue publique, j’aimerai que son dénouement le soit aussi.

PS : dans le livre, que j’ai mentionné l’autre jour, “Psychologie des foules” de Gustave Le Bon au chapitre II du livre III, l’auteur parle de foules dites criminelles “menées par des suggestions”. J’ai tout a fait conscience que ce message pourrait conduire à fortement envenimer la situation et probablement en ma faveur (quoique), ce n’est pas ce que je cherche, alors avant d’écrire des choses qu’on regrette plus tard, patientez 24h 😉 ne vous laissez pas manipuler. C’est peut être moi qui ai tord.

Les blogs les plus populaires

Vu sur Techcrunch ce matin la liste des blogs les plus populaires sur Google Reader.
Comme souvent on retrouve une liste qui ressemble aux autres listes avec encore et toujours les mêmes blogs. La blogosphère serait-t-elle si petite ?

Et bien non, on trouve rapidement des blogs avec autant voire plus d’abonnés que ceux de la liste :

Mais comme le classement prend aussi en compte les sites on voit rapidement qu’ils ont oublié

A noter que ce sont uniquement les abonnés par Google reader !

PS : Je ne trouve pas les même données que celle de techcrunch, on dirait même que c’est buggué. A prendre donc avec prudence…

PS2 : merci à mes 12 abonnés d’être resté !

Attendez un peu avant de vendre vos sites

Une petite phrase m’a interpellé ce matin sur le blog de Francis Pisani :

Moins de 10% du total de la pub est dépensé online alors que la plupart des Américains passent autant de temps sur le web qu’en face de leur poste de télé. Le déséquilibre indique une tendance inéluctable.

J’avais déjà en tête que 10% du total de la pub est dépensé online (on doit trouver cette data chez Nielsen) et le temps passé sur le web semble bien se rapprocher du temps passé sur la TV d’après NetEco. Le déséquilibre est donc assez fort et ce genre de situation entraîne souvent une correction disproportionnée.Il existe donc un risque que ce déséquilibre s’inverse dans les années qui viennent.

Ce risque (ou cette chance suivant comme on se place) pourrait entraîner une très forte augmentation des dépenses pub sur le web et on aura ensuite une correction un peu plus lente pour revenir à l’équilibre.

Si ce scénario se produit les CA des sites qui vivent de la pub devraient augmenter très significativement et il y aura peut être une fenêtre pour vendre ces sites à un très bon prix avant la phase de correction.

D’un autre côté, la bulle Internet n’est pas très loin alors il y aura certainement beaucoup de prudence. Le déséquilibre inverse ne sera donc pas forcement très prononcé.

Il faut garder cette hypothèse dans un coin de la tête pour la ressortir si on sent qu’il y a une trop grande euphorie.

PS : attention je ne parle pas de bulle mais d’un enchaînement de correction… Il y a des chances que rien de tout ceci se produise mais on ne sait jamais.

PS2 : le commentaire de Stephane Zugzwang illustre mon propos