Changements chez Adsense

Comme vous le savez certainement il y a eu des changements dernièrement chez Adsense. Les zones cliquables ont été fortement diminuée pour éviter les erreurs de clics.

Ce changement a eu lieu entre le 13 et le 14 Novembre. Depuis la mi 2004 je suis mon compte adsense de très près, j’observe la performance des annonces, les taux de clics, les prix des clics…etc…

Alors que le nombre d’annonce que j’affiche est en constante progression

Le nombre de clic a connu un décrochage lors de la mise en place du système. La baisse a été de l’ordre de 30%.

Dans les jours qui ont suivi ce changement mes revenus ont été fortement impactés. Le prix au clic n’ayant pas évolué dans le bon sens. C’était sans compter sur la faculté d’adaptation de Google et en quelques jours la tendance a été inversée. Le prix du clic est actuellement a un niveau que je n’avais pas connu depuis plus d’un an et, ce qui me rassure un peu, se maintient sur un niveau élevé. Ce qui me laisse penser que ce n’est pas une aberration comme il y en a parfois (le 13/11 -jour du changement- par exemple).

Il y a un gros point noir quand même : le CPM qui reste sur des niveaux assez bas. Cet indicateur étant au final le plus important, j’espère le voir remonter rapidement. Rien de catastrophique pour le moment puisqu’on est sur des niveaux corrects mais loin des plus hauts du mois dernier.

Xiti annonce une croissance ralentie

La news est paru il y a quelques jours sur le site de xitimonitor. Je résume rapidement :

la croissance d’audience moyenne des sites internet est en train de faiblir, seulement 3.1% de croissance au 3ème trimestre 2007, contre 8% il y a 1 an et 24% il y a 2 ans. Au niveau mensuel on note même une baisse de 0.4% entre septembre 2007 et 2006. La fidélisation doit donc devenir une priorité aussi importante que l’acquisition.

Vous pourrez trouver d’autres points de vue sur Ecosphère et LMI. Je partage d’ailleurs la conclusion de LMI en pensant que l’audience des sites stagne car le nombre de sites augmente et pas parce que le nombre d’internautes diminue ou le temps en ligne baisse. Ceci ajoute un argument dans mon idée que pour croître les plus gros sites devront faire des acquisitions.

Cette étude, bien que très intéressante et plein d’enseignement est à prendre avec prudence. Je subis depuis quelques jours une forte baisse d’audience sur Xiti, j’avais déjà eu ce genre de soucis mais sans penser une seconde que ça pouvait venir de la fiabilité de Xiti. Or la baisse actuelle n’est pas confirmée par Google Analytics et le nombre de bannière que j’affiche, par exemple hier Xiti m’annonce -5% de visites alors que GG me donne +5% idem pour mon gestionnaire d’affichage de pub. Xiti semble donc avoir des problèmes avec son tracker. En regardant de plus près j’ai sorti les deux courbes suivantes :

Variation de l’écart entre Xiti et Google analytics Ecart entre le nombre d’affichages d’encart de pub et les données de Xiti et Google analytics

Sur le premier graphe on voit que Xiti donne toujours un nombre de visiteurs plus élevé que Google, à la mi septembre cet écart s’est envolé et depuis une semaine il y a eu un effondrement et une inversion.

Sur le second graphe on voit que le rapport entre le nombre de pages affichées indiqué par Google et le nombre de pub est relativement constant. à l’inverse avec Xiti cet écart varie très fortement. Ça me laisse penser que Google analytics est plus fiable que Xiti.

Si une personne de chez Xiti passe par là je ne serais pas contre une explication. Je trouve l’outil très pratique mais si ce genre d’erreur continue je ne passerai pas au modèle payant 🙁

Pause syndicale

Pendant ma pause syndicale quotidienne je fais des trucs sans intérêts. Comme les syndicats quoi 😉

Depuis quelques jours j’ai pleins d’amis sur Facebook, c’est cool mais quand je clique sur “confirm” rien ne se passe. Et comme je suis très patient avec ce genre de bug vous resterez très longtemps dans la “Friend request box”. Hahaha, il ne fait pas trop noir là dedans ?

Je viens de voir que le chef de meute a un nouveau blog. Et ça c’est cool. Ça me fait penser qu’il faudrait que je change ici aussi peut être pendant une prochaine pause syndicale.

Quand je parle de polémique je suis un petit joueur à côté de DatingWatch, je cite “Je vais te casser les bras, tu ne sais pas qui je suis“. Si vous vous appelez Stephane Guillemin et que vous n’avez rien à voir avec cette affaire vous allez connaître la signification de dégât collatéral.

Aujourd’hui c’est Thanksgiving aux USA. Ils vont manger de la dinde

J’ai de la matière pour une demi douzaine de billets. J’ai des devis à préparer, du php à debugguer, un repas à préparer. C’est déjà la fin de la pause.

Le cas Wikio

Je rebondis sur l’article dans NetEco sur les 5 millions de visiteurs uniques de Wikio. Dans cet article on apprend aussi que Wikio dégage un CA de plusieurs dizaines de milliers d’euros par mois (donc de 20 à 90’000 euros, au delà on aurait parlé de centaine).

5 millions de visiteurs uniques c’est énorme, d’après une courte conversation avec Pierre Chappaz en juin ce chiffre est donné par Awstats. Je n’ai pas une grande confiance dans les analyseurs de log, la petite expérience que j’en ai c’est une surestimation des visiteurs. Ceci dit Alexa semble plutôt confirmer la bonne santé de Wikio.

2 millions de visiteurs uniques en France c’est beaucoup. Ca fait 66000 par jour. Il n’y a pas longtemps un billet de ce blog m’avait placé pendant environ 24h en une des blogs de Wikio, Et je viens de faire une vérification dans mes stats, j’ai eu  aucun visiteur qui est venu avec ce referer 75 visiteurs, j’ai d’abord pensé que la redirection cachait le referer mais non :

Soit Xiti me joue encore des tours soit aucun des 66000 visiteurs n’a cliqué sur le premier lien de la liste des blogs. Ou sont ils alors ? (edit :Xiti compte Wikio dans les moteurs de recherche)

Je pense quand même que les chiffres donnés par Pierre Chappaz sont corrects mais je soupçonne aussi que la majorité du trafic de wikio provient de Google, avec 1.260 millions de pages indexées le référencement doit apporter beaucoup de traffic. Ca ne m’étonnerait pas que le nombre de visiteurs en provenance des moteurs soit proche de 90%.

Le contenu a beau être de qualité – je suis utilisateur de Wikio quotidiennement – je pense que le business est fragile car le poids de Google est trop important. Le cas de BonWeb est éloquent. Je vous accorde que peu de business ne dépendent pas de Google, moi le premier.

Deuxième problème : rentabiliser Wikio.

A première vue il n’y a pas de publicité sur le site, proposer une nouvelle source semble gratuit, la seule source de revenu apparente se trouve sous l’onglet shopping. Quand on clique sur un lien dans la partie shopping, on est renvoyé sur le site marchand via une API de Yahoo. On retombe donc sur un business model “à la Kelkoo”, rentable et éprouvé. Note en passant, Pierre Kosciusko-Morizet a dit s’intéresser à Kelkoo et pourquoi pas à Wikio (moins gros et plus facile à digérer)

L’autre source de revenu possible serait de vendre du contenu à des gros portails avec un système de partage de revenu ou de forfait.

On pourrait aussi imaginer des liens sponsorisés qui pourraient être rentables si bien ciblés.

Je crois que mon choix se tournerait vers les deux premières solutions, la publicité sur un site comme Wikio ne me semble pas le choix à faire en premier mais il ne faut pas le négliger dans un deuxième temps.

Pour conclure ? Wikio est un gros site avec un gros potentiel mais une stabilité fragile, c’est mon avis et je le partage.

Monétisation de blogs, Blogorama fait payer les lecteurs avec Allopass

Blogorama lance les blogs à consultation payante via Allopass (voir le communiqué de presse). Le principe est simple, si vous rendez un article payant vous donnez un bref résumé et le visiteur devra passer par Allopass pour pouvoir lire l’article pendant une durée déterminée.

En théorie c’est beau, ça donne une autre possibilité de monétisation pour les blogs mais en pratique c’est pas gagné. Il faudra

  • que les articles aient une forte valeur ajoutée (quand on voit que des gros journaux passent du modèle payant au gratuit ça donne une idée du niveau à atteindre)
  • Avoir une audience captive.
  • Être bon en marketing.

Ceux qui peuvent espérer gagner quelques centimes avec ce système sont

  • les blogs boursiers, ils peuvent rendre payant certains articles donnant des recommandations intéressantes
  • les blogs qui donnent des bonnes adresses sur le web. Par exemple un lien vers un site marchand qui fait une grosse réduc sur un produit.
  • les blogs sur les problèmes personnels. Par exemple une méthode pour maigrir en 10 points, chaque article étant payant
  • les blogs de voyants
  • et bien sur les blogs de charme (pour rester soft), qui seront, à mon avis, le fer de lance de ce système.

Tout ça pour dire que je ne pense pas que la crème du web se retrouve chez Blogorama.

D’après le communiqué le visiteur devra payer pour lire un article. C’est dommage qu’ils ne parlent pas d’abonnement, en effet, si je dois acheter un code Allopass à chaque fois ma fidélité sera fragile.

Que va y gagne Blogorama ? Actuellement 10ème plateforme de blog en France avec 190’000 blogs Blogorama va certainement ratisser un peu en attirant des personnes qui voudront tester ou verront en ce système un moyen de faire des euros faciles. Ils devraient gagner quelques places dans ce classement mais combien d’articles payants ne seront jamais lus… Certainement beaucoup.

La phrase de Pierre Kosciusko-Morizet (Priceminister)

Dans une interview de Pierre Kosciusko-Morizet (pas évident d’écrire son nom) du Journal du net j’ai relevé une phrase :

Je suis toujours persuadé que les meilleurs business sur Internet sont ceux de l’intermédiation.

L’idée de cette phrase est reprise dans l’interview sur NetEco. Je pense aussi que l’intermédiation est un des meilleurs business car on ne gère pas de stock et on peut se concentrer à 100% sur le marketing. La marge est plus importante et il n’y a pas vraiment de limites.

L’objectif est donc de faire des leads (contact) de qualité pour les sites marchands, les marchands payent en fonction du nombre de contacts ou de clients envoyés. La faculté de faire remplir des formulaires est alors primordiale mais il ne faut pas faire n’importe quoi et se concentrer aussi sur la qualité des prospects.

D’ailleurs lorsque PriceMinister a racheté deux sites spécialisés dans le tourisme on a pu lire que la force de l’un d’entre eux, VoyagerMoinsCher.com, serait d’avoir généré plus de 20 millions de leads en 2007 (source). C’est une donnée que je n’avais encore jamais vu publiée pour décrire la performance d’un site.

J’aimerai arriver à faire ça pour mes annonceurs mais ce n’est pas évident, l’ouverture d’un compte ce n’est pas de la vente d’objet High Tech ou d’electroménager. A vu de nez, en mettant en place une stratégie pas trop agressive je devrais pouvoir générer entre 10 et 20 leads et 1 client par jour, si ces chiffres étaient atteints ce genre d’affiliation pourrait représenter 50% de mon chiffre d’affaire. Le principal avantage est de me libérer de l’obligation de faire du chiffre en terme de visiteurs, mon objectif principal serait de faire des visiteurs ciblés, on est à la limite du e-commerce. La qualité vs la quantité. En travaillant sur les deux fronts je garde deux sources de revenus complémentaires. Reste à trouver du temps, comme toujours, pour mettre en pratique.

Agenda 2008

Voilà, je viens de rentrer ma première note dans mon agenda 2008. Cette année j’aurai certainement plus de plaisir à feuilleter la liste des “choses à faire”.

Cet agenda est de grande qualité, je le croyais réservé aux abonnés de Fluide Glacial mais en fait on le trouve de partout 🙁 Je vous le recommande quand même parce que devant le banquier ça fait beaucoup plus d’effet de marquer le prochain rendez vous en face d’un dessin de Tronchet, Charb ou de Lindingre.

Qualité de l’outil de statistique

J’utilise Xiti en version gratuite depuis maintenant plus de 3 ans et Google Analytics depuis environ 5 mois. Jusqu’à maintenant j’étais plus satisfait de Xiti que d’Analytics. J’avais même l’intention de passer en version payante dès que j’en aurai la possibilité (ça coûte quand même plus cher que l’hébergement du site !).

Depuis quelques jours Xiti semble connaître des problèmes techniques, il y a eu quelques retards dans la diffusion des stats, puis un jour a disparu (pour revenir 24h plus tard) et maintenant le nombre de visiteurs indiqué par Xiti a fortement chuté sans raison apparente alors que Google n’indique pas la même tendance. Avant Xiti me donnait plus de visites que Google (environ 10% de moins) et maintenant c’est l’inverse (environ 3% de plus)…

Pourquoi est ce que ce serait Xiti et non Google analytics ? Simplement parce que j’ai eu une cassure très importante dans les stats de Xiti (-20% du jour au lendemain) alors qu’Analytics n’indique pas une si forte baisse, juste une variation normale. Le nombre d’affichage de bannières confirme les stats d’analytics.

Il y a encore un truc bizarre, les visiteurs qui accèdent directement au site semblent moins touchés que ceux qui accèdent avec un referer… C’est mystérieux !

Mon outil de stat préféré semble me lâcher… SVP Xiti donnez moi une explication, rendez moi mes visiteurs !

L’audience et les saisons

Après une audience record la semaine dernière combinée à des campagnes de pub particulièrement rémunératrices j’ai presque fais mon mois dans la semaine. Comme à chaque fois que ça se produit je me dis que la tendance pourrait continuer et, pourquoi pas, je pourrais faire mon année dans le mois. C’est sans compter sur le retour à la moyenne, chaque écart trop important est TOUJOURS corrigé par un écart inverse proportionnel. Cette semaine a donc très mal commencée.

Quand je dis que mon train de vie est lié à Internet ce n’est pas complètement vrai. Je dépends bien sûr de la bonne santé du marché publicitaire mais aussi du marché des devises. Depuis septembre l’Euro Dollar crève les plafonds, Le Dollar canadien suit en entraînant dans son sillage l’audience des sites sur le Forex. Dans cette euphorie on pense rarement que la volatilité des marchés financiers est cyclique et qu’un jour ou l’autre elle va se calmer, et avec elle la croissance folle de l’audience. La semaine dernière cette fameuse volatilité a marqué le pas, les visiteurs se sont donc détournés doucement pour atteindre un creux en début de semaine, si vous conjuguez ça a Thanksgiving (jeudi férié aux USA) et à la grève, cette semaine sera assez dure.

Il n’y a rien de catastrophique, en continuant de travailler on augmente l’audience ou au pire on la maintient, ce qui est déjà pas mal.

Ce qui est vrai pour moi est aussi vrai pour tous les autres secteurs. Les sites de voyages fonctionnent mieux avant les périodes de vacances, les sites de cadeaux avant Noël…  Finalement on n’est jamais complètement indépendant.

Alexa, Compete et autres classements

Les classements de sites sur le forex deviennent très nombreux. Il en existe qui classent en fonction du nombre de pages indexées par Google, d’autres par divers algorithmes ésotériques et il y en a un qui classe en faisant la moyenne du rang Alexa et Compete :

  • Alexa classe les sites grace aux mesures faites par sa toolbar installée chez les internautes.
  • Compete fait un classement des sites en fonction du nombre de visiteurs d’Amérique du nord.

C’est interessant car on peut facilement comparer le classement Alexa et Compete. Par exemple en ce moment je suis 46’723ème chez Alexa et 310’912ème chez Compete.

Au final on peut déduire que tous ces classements sont très difficilement interprétables. Ils permettent quand même de donner une tendance et de situer “à peu près” les sites les uns par rapport aux autres. Sur les quelques centaines de sites parlant du même sujet, on retrouve très souvent les même en tête.