En Février pas de quartier

Après avoir frôlé le seuil des 20’000 visites quotidienne lors de l’affaire Kerviel j’ai passé ce seuil hier en même temps que l’Euro Dollar passait les 1.50. Voilà donc un nouveau record à battre pour le mois de Mars.

Une bonne nouvelle n’arrive jamais seule. J’ai suivi quelques conseils de Mathilde et Julien et j’ai doublé mon taux d’inscription à la newsletter. La courbe d’évolution du taux de conversion depuis novembre 2007 parle d’elle même :

La plupart des blogueurs cherchent à monétiser leur blogs… Rien qu’avec ces conseils j’ai rentabilisé largement le temps passé à écrire ici 😉

En parlant de monétisation je me suis inscrit à ebuzzing pour voir. Et là ils me demandent de faire un post sponsorisé pour Chronopost… aie ça tombe mal car Juste avant Noël Chronopost devait me livrer un cadeau, le livreur est passé le jour indiqué mais ce “chacal des montagnes” n’a pas sonné, a simplement posé un avis de passage et a apporté le colis au bureau de poste. Pas de bol j’étais chez moi, je l’ai vu faire et le temps que je sorte il était parti. J’aurai l’air fin maintenant si je vendais le sérieux de cette société. Cet anecdote mise à part, un billet sur ce blog vaut 40€ d’après ebuzzing, je ne vais pas faire fortune.

Depuis une semaine j’ai une nouvelle assistante de direction. J’ai toujours voulu travailler avec une blonde. Seul inconvénient : elle n’est pas très propre, elle pisse de partout…

J’avais enlevé Gonzague de mon Reader et juste après il y a eu une drôle de polémique. Alors là je me suis demandé si je m’étais fait balancé par ma nouvelle assistante. Du coup j’ai remis le flux dans le reader même si c’est pas très intéressant. Au moins je peux suivre la vie et l’oeuvre d’un blogueur influent.

Février a vu le retour du blogueur fou, je veux parler du chef des ânes. Le navire amiral des bêtes à grandes oreilles frôle les 4 millions de petites annonces. J’ai vendu mon ancienne maison cette semaine, sauras-tu la retrouver ?

C’est tout pour aujourd’hui, je ferme la boutique et je vais jouer avec mon assistante. Aller va chercher la baballe…

Apple : Opportunité d’Achat ou Pas ?

En réponse à l’article de Michel de Guilhermier qui pense qu’Apple est sur un prix d’achat avec un probable objectif à 200/250$ d’ici 3 ans, soit un rendement potentiel de 100% brut sur 3 ans (environ 70% net).

Le raisonnement me semble pertinent et le potentiel intéressant, j’ai donc jeté un œil au graphique du cours d’Apple. Je me base plus facilement sur l’analyse technique pour évaluer le potentiel d’un cours de bourse, il faut dire que sur les marchés “court terme” comme le forex l’analyse fondamentale est très aléatoire.

Une des bases de l’analyse technique est que les cours peuvent suivre 3 mouvements : monter, baisser et stagner. Les phases de hausse et de baisse sont les plus intéressantes financièrement parlant, mais les phases de stagnation donnent de nombreuses informations pour les mouvements futurs. Depuis 2004 Apple est monté par pallier, le cours a enchaîné les hausses et les stagnations. Les seuils ou l’action a stagné sont approximativement 35$, 55$, 80$, 120$ et 160$. Ces seuils ont “marqués” la vie boursière de l’action et servent donc de supports psychologiques lors des phases de baisse.

Le premier support à 160$ n’a pas tenu, en ce moment le cours est sur le second seuil et devrait se maintenir au moins quelques jours. Vu la puissance du mouvement de baisse je doute que ça se termine ici et le cours devrait probablement retomber sur 80$. Si j’essayais de deviner plus loin je m’approcherais un peu plus de l’art divinatoire 😉

En combinant ces deux analyses je pense qu’il vaut mieux attendre que le cours finisse sa descente aux enfer pour investir.

En bourse on dit qu’il vaut mieux éviter d’attraper un couteau qui tombe, je pense que l’image est assez claire pour se passer de commentaire.

PS : je vais écrire un billet et programmer sa parution en Septembre de cette année pour me rappeler d’y revenir !

La vision de Tarik Krim sur l’avenir du web

Mediapart donne une très intéressante interview de Tarik Krim. Le fondateur de Netvibes donne sa vision du Web futur. Il est toujours bon de savoir ce que pensent les “gourous du web” car ils inspirent pas mal d’entreprenautes.

Tarik Krim pense qu’Internet passe d’un modèle d’audience à un modèle d’attention. Il faut de plus en plus retenir les visiteurs. Jusqu’ici rien de neuf sous le soleil, la croissance du nombre d’internautes ralentit -au moins en Europe et aux USA- vu qu’on approche du seuil des 100% de connectés, pour continuer de progresser les sites Internet devront donc retenir plus longtemps leurs visiteurs.

Or Tarik affirme que personne ne maitrise l’attention, les visiteurs passent facilement d’un site à l’autre.

Il faut donc savoir “étendre sa bande passante” en essaimant son contenu via des flux RSS, widgets, etc… D’ailleurs dans le futur la page Internet comme nous la connaissons aujourd’hui disparaitra au profit des widgets.

Pour conclure il aborde la monétisation comme une terra incognita.

Si le raisonnement tient la route je pense qu’on est plus proche d’un comportement de Geek que de monsieur Toutlemonde. Comme pour tous ceux qui utilisent les flux RSS naturellement Tarik semble négliger la majorité des internautes qui ne connaissent pas ces technologies (d’ailleurs il mentionne que les pages Netvibes de personnes comme Scoble fonctionnent mieux que les pages des gros médias). En effet le gros de l’audience du web provient des moteurs de recherche (entre 25 et 50% suivant les sites), moi même étant un utilisateur acharné des flux RSS je consulte beaucoup de sites en passant par des requêtes sur Google. L’autre gros morceau de l’audience provient des accès directs.

Les flux RSS et autres widgets sont pratiques pour recevoir de l’information comme on consulte le journal TV. Or le RSS n’est pas encore grand public et en observant autour de moi je ne pense pas que son utilisation sorte des internautes avertis, les gens préfèrent consulter la page d’accueil des sites d’info.

En dehors des flux d’information, Internet est beaucoup utilisé pour rechercher des renseignements. Là encore en observant des internautes de base (c’est à dire ceux qui ne passent pas 10 heures par jour en ligne) on se rend compte qu’Internet sert à savoir comment on taille les rosiers, à chercher une chambre d’hôtel ou un billet de train, à savoir si tel lecteur de DVD est un bon produit ou encore comment soigner la diarrhée du petit dernier. Pour mettre tout ça en widget il faudra se lever tôt.

Tarik Krim défend sa paroisse en affirmant que les pages Internet disparaitront au profit des widgets. Je pense que dans le meilleur des cas ils représenteront une source d’audience parmi d’autres mais qui ne devrait pas dépasser les accès par liens externes… Donc toujours loin derrière les accès directs et par moteurs de recherche. Ce n’est pas à négliger mais ne dois pas être une priorité.

L’autre argument contre la propagation des widgets est fourni par Tarik himself : monétisation = terra incognita. J’ai beau tourner le problème dans tous les sens, la monétisation passe par de la pub ou la fin de la gratuité de l’info. Je ne crois pas en la fin de la gratuité de l’info (excepté pour des flux professionnels) et la pub risque d’être trop intrusive dans un format comme le widget.

Vous l’aurez compris, je ne crois pas en une révolution de ce genre sur Internet. Tarik a certainement raison sur la façon dont les gens recevront de l’info mais il oublie le gros d’Internet qui est la recherche de l’info, et là on passe encore par Google.

3 billets qui valent le détour

Ce matin j’ai accroché sur 3 billets qui valent le détour :

  • Que faut-il retenir de Getting Real ? de Questions ouvertes le blog de Sylvain Weber (développeur chez Dailymotion)
    Dans ce billet Sylvain donne 30 points qui ont retenu son attention dans la lecture du livre Getting Real de 37signals. Si je devais donner un résumé du résumé : conservez une structure légère, développez le gros oeuvre avant d’entrer dans les détails et communiquez.
  • Travaillez mieux de Henri Kaufman. Dans ce billet vous trouverez 10 principes pour travailler mieux. Je crois appliquer naturellement les point 2 à 10… Pour le 1er point j’ai des progrès à faire.
  • Peut-on monétiser son blog d’un point de vue éthique ? de Frédéric Cozic sur le tout nouveau blog Monétiweb. Pour moi un blog est à l’origine un espace perso, pour comparer je ne mettrais pas une affiche de pub sur ma cheminée lorsque des amis viennent à la maison. Quand on commence à essayer de monétiser on passe dans une autre catégorie : celle des sites web pro.

Confidentiel : Aznar est “président d’Espagne” pour le JDN

Vu sur le JDN, la rédaction du JDN se moque de Rupert Murdoch car Aznar est décrit dans le board de Newscorp comme ancien président d’Espagne alors que, selon le JDN, il est en fonction depuis plus d’un an et demi.

Or il me semblait qu’Aznar avait sauté peu après les attentats en Espagne en 2004. Après une rapide vérification Wikipedia a confirmé mes souvenirs. En plus on pouvait se demander comment un chef de gouvernement pouvait aussi être président d’une société qui contrôle de nombreux média (Italie mise à part)

La rédaction du JDN a beau être à la tête d’un journal en ligne, elle n’est pas forcément au fait de l’information…

6 millions de dollars pour Seesmic

J’ai vu un peu partout sur le Web que Loïc Le Meur avait levé 6 millions de dollar auprès de généreux investisseurs pour développer Seesmic. L’information est ancienne, d’ailleurs j’avais ce chiffre en tête depuis longtemps, cf la copie d’écran ci dessus prise sur Mariejulien.com.

Il y a quelques sceptiques sur le futur de Seesmic dont le principal point faible reste le business model. Je suis aussi dubitatif mais je pense que Loïc Le Meur a en tête l’idée de faire de Seesmic un vrai média vidéo sur le web. Ce qui me fait penser ça c’est le show de Vinvin qui reprend les discussions pour en faire une émission, une sorte de “les auditeurs ont la parole” sur le web. Si Loïc arrive à faire prendre la sauce, et ça a l’air bien parti, il devrait pouvoir faire réagir la communauté de Seesmic sur de nombreux thèmes et donc intéresser un public de plus en plus large et finalement dépasser le stade des “early adopters geek de base”.

Après le show Vinvin, viendra peut être les émissions économique, diététiques, de santé, des enfants, des séries TV, philosophique… Il n’y a pas vraiment de limite.

Je ne sais pas si Loïc Le Meur veut aller dans ce sens mais si c’est le cas il devrait profiter un maximum des avantages du contenu généré par les utilisateurs mis en forme par des professionnels.

Thématiques précises + Web 2.0 + communauté = facilité de monétisation.

Mes doutes sur la viabilité de Seesmic sont peut être infondés. Comme Le Meur ne fait pas de dépenses marketing, $6 millions devraient être suffisant pour le côté purement technique et pour payer les professionnels qui mettront tout ça en forme… ça devrait même payer le café.

Il y a beaucoup de leçons à tirer de la façon dont Loïc même sa barque, sous ses airs de ravi du village il me donne l’impression d’avoir une vrai vision de ce qui peut fonctionner sur Internet.

Plan pub en préparation

Je suis en train de préparer une campagne de pub pour faire un test. Je me suis donc replongé dans mes anciennes campagnes pour essayer de ne rien oublier et d’optimiser au maximum.

  • Le support sera Adwords.
  • Les formats : tous les formats acceptés par Adwords/Adsense. Images + liens sponso. Je vais peut être en faire en flash si j’arrive à utiliser l’outil de Macromédia…
  • La mesure du ROI se fera sur le nombre d’inscription à la newsletter. Le texte des bannières sera rédigé pour que les visiteurs cliquent s’ils sont intéressés par recevoir des mails. L’objectif est d’avoir un taux de transformation de 10 à 15%
  • Durée : 15 jours, budget : 1500 euros

A priori ces paramètres ne seront pas modifiés. Une landing page spéciale est déjà en place, je travaille maintenant à la réalisation des textes des annonces et au tracking avec Google Analytic.

La campagne sera considérée comme positive si j’arrive a avoir en 15 jours de campagne l’équivalent de 1 mois d’abonnés en temps normal. Si c’est le cas ça montrera qu’avec 18000 euros je peux doubler mon nombre d’abonnés annuel ce qui représente en fin d’année environ 30’000 visites de plus par mois soit un CA équivalent à l’investissement.

Si la campagne est positive j’augmenterai mon budget pub jusqu’à atteindre la limite d’efficacité de la campagne ou la limite de ma trésorerie.

Si tout va bien je commence en mars.

In tartiflette we trust

Le soleil est de retour. Malgré le froid matinal j’ai ressorti le vélo pour accompagner les petits à l’école. Je vous le dis, rien de tel qu’une bonne demi heure d’exercice le matin à la fraîche pour bien commencer la journée et digérer le repas pizza/quiche de la veille.

La tartiflette ce sera pour un autre jour

Nombre de visiteurs et fidélisation

Vu sur Techcrunch ce week end

La valeur d’un site n’est pas dans son nombre de visiteurs mais dans la taille de sa base d’utilisateurs fidèles. La course à la taille en tant que telle n’a pas de sens

Je corrigerais par “la valeur d’un site vient de sa base d’utilisateurs fidèles et de sa capacité à la développer.