Refresh automatique ? Mauvaise idée !

Il y a des nouvelles qui sont difficile à entendre. Cette semaine j’ai reçu un mail me prévenant que j’avais un refresh auto sur les pages de mon site sur le forex. Vous savez cette balise Meta <meta http-equiv=”refresh” content=”900″ /> qui, dans mon cas, recharge la page automatiquement toutes les 900 secondes (15 minutes).

Après être passé d’un refresh de 300 secondes à 600 puis 900, je pensais m’en être débarrassé il y a quelques temps mais c’était sans compter sur des résidus sur la moitié des pages du site.

Pourquoi avoir mis ce refresh ? Quand j’ai monté Mataf.net j’ai pris modèle sur les sites boursiers existant (abcbourse.com, boursier.com et bien sûr Boursorama.com) ils avaient tous des refresh pour que les visiteurs aient en permanence des pages à jour (et oui, les news vont vite dans la finance). Mes templates n’étant pas très sélectifs la balise Meta Refresh s’est retrouvée sur tout le site. Petit à petit je me suis rendu compte que c’était pénible (je suis aussi utilisateur de mon site) j’ai donc enlevé ce refresh sur certaines pages, j’ai allongé les délais et je pensais avoir terminé par les enlever.

Le mail reçu m’a remis le nez sur mon erreur du départ. Tout se paye un jour, et j’ai perdu entre 25% et 30% des pages vues en enlevant le refresh. Cette fois je suis clean.

Le nombre de visiteurs n’a pas bougé mais je vais devoir travailler pour retrouver mes 2.5 millions de pages vues mensuelles. Je fais un bond de 4 mois en arrière.

Le choc psychologique passé je pense que ça devrait m’aider à renforcer le site. Les campagnes au CPM auront un meilleur taux de clic, les annonceurs seront donc encore plus intéressés pour continuer leurs campagnes. Les visiteurs n’auront pas ce rechargement qui arrive toujours au moment où on est en train de lire un article.

En fouillant un peu sur les sites financiers, je me suis rendu compte qu’il y a une majorité de sites financiers qui utilise cette technique. Parfois très ciblé sur des pages avec des fils de news et parfois sur tout le site. Les délais de refresh vont de 30 minutes à 1.5 minute !

Si dans mon cas je perds 25% des pages vues avec un refresh de 15 minutes sur la moitié des pages je vous laisse imaginer ce que ça donnerait sur un site qui a entre 1.5 et 5 minutes de refresh sur tout son site. Economiquement, une telle perte pourrait être fatale. La seule solution est d’enlever la balise refresh progressivement.

Comme je le disais plus haut, tout se paye un jour…

Source de l’image

Un nouvel entête

Comme j’ai appris qu’il y a des anciens d’Ams qui passaient dans le coin j’ai mis des photos dans l’entête du blog qui rappelleront des souvenirs. Il y a 8 photos en rotations, j’en ai un peu plus de 3000 en stock alors j’en rajouterai bientôt.

Pour les autres je vous invite vivement à aller visiter ce site qui vous montrera l’endroit où j’ai passé toute l’année 2000 et où j’ai pris ces photos.

Putain, ça rajeunit pas tout ça… 8 ans déjà.

Webrankinfo et Google, l’amour vache

Webrankinfo dangereux pour les ordinateurs. Ce n’est pas moi qui le dit mais Google. Je savais que c’était risqué de s’inscrire sur l’annuaire de Webrankinfo, principalement à cause du risque de se faire passer devant par l’annuaire, mais je ne savais pas que ça pouvait me casser mon PC.

Quand on clique sur le lien on tombe sur l’écran suivant :

D’après Google, Webrankinfo (au moins les pages annuaire) est identifié comme un site susceptible d’installer des logiciels malveillants. On peut quand même y accéder mais à nos risques et périls.

Je doute qu’Olivier Duffez ait mis son site au service du côté obscur. Je pencherais donc pour une erreur de Google (mais Google ne peut pas se tromper, c’est pas possible) ou un nouveau piratage de Webrankinfo.

Twitter, le backstage des blogs

Twitter est un peu le backstage des blogs. On y trouve ou y diffuse des infos plus légère et parfois non vérifiées. C’est le derrière de la scène ou les protagonistes se lachent. L’avantage c’est que certains mettent des liens très intéressants ou des remarques très pertinentes. L’inconvénient c’est que d’autres en font leur véritable fichier log sur Internet et il devient donc difficile de filtrer le bon grain de l’ivraie.

Je lance donc un appel, connaissez vous des utilisateurs de Twitter (on dit twitterer ?) intéressants, drôles, pertinents ? J’ai du mal à en trouver de nouveaux… Envoyez moi vos suggestion dans les commentaires ou directement sur Twitter.

PS : http://twitter.com/blague est libre, celui qui le prends et l’alimente aura ma reconnaissance éternelle. Idem pour http://twitter.com/rumeur

Analyse des flux de visiteurs

C’est toujours intéressant d’analyser les flux de visiteurs. Ces dernières semaines j’ai eu l’occasion d’avoir des liens sur quelques gros sites qui ont entrainé des pics inhabituels.

Dans l’ordre :

Ce qui est intéressant c’est de voir que Presse-Citron est au niveau de 01Net pour l’envoi de visiteurs (35 millions de visites par mois quand même). Ça confirme que les lecteurs de Presse Citron sont très assidus et suivent les liens que donne Éric.

Wikio, management 2.0

Wiki, intranet, messagerie instantanée, tous les salariés actionnaires, pas de bureau… Wikio est décrit comme une entreprise avec un management décentralisé. Anne-Laurence Fitère des Echos interview Pierre Chappaz. Vidéo intéressante à voir sur les Echos.

Cette méthode de travail m’apparait comme une évidence. J’ai quitté le tryptique “métro-boulot-dodo” il y a maintenant 5 ans pour travailler sans contraintes d’horaire. La motivation et la productivité en sont d’autant plus élevées.

MAC ou PC

De plus en plus de blogueurs passent sur Mac. Effet de mode ou réel avantage ?

Pendant un moment le taux de change euro dollar fixé à 1 par Apple m’a bien dégouté. Mais en jetant un oeil chez Dell je me suis rendu compte que le monde des PC était aussi impitoyable. Apple est même moins vicieux… (pour info le cours Euro Dollar est exactement à 1.5831 à l’heure ou j’écris cette ligne)

J’ai été tenté par un MAC, plus par effet de mode que par réelle nécessité. Puis, vu les prix, l’obligation de réinvestir dans une série de logiciels et de prendre le temps de réapprendre, j’ai laissé tombé l’idée.

En plus j’ai pas mal d’outils perso développés sous Windows, je me vois mal tout refaire pour un Mac.

Comme la dernière fois je vais certainement finir chez LDLC avec les deux machines ci-dessous (2 PC pas vraiment bas de gamme pour le prix de base d’un mac pro). Je vais leur installer un Windows XP leur coller deux écrans chacun et je suis reparti pour 3 ou 4 ans…

Mise au point d’Entreparticuliers.com

Mise au point d’Entreparticuliers.com en réponse aux actes malveillants et à la campagne de déstabilisation dont elle est victime à lire ici.

Entreparticuliers.com rappelle qu’à la suite de la parution, sur différents médias, blogs et forums, d’informations fausses et mensongères relatives à la sécurité du site de la société, une plainte a été déposée, le 7 avril 2008, auprès du Parquet du Tribunal de Grande Instance de Nanterre, pour faux, usage de faux, atteinte volontaire aux données d’un système informatisé, complicité et association de malfaiteurs informatiques.

Entreparticuliers.com indique que la Brigade d’Enquête sur les Fraudes aux Technologies de l’information (BEFTI) a été saisie le jour même du dépôt de la plainte. L’enquête permettra de découvrir l’ensemble des actes malveillants dirigés contre Entreparticuliers.com et les personnes qui en sont les auteurs.

En conséquence, toute information susceptible de faire avancer l’enquête doit être transmise à la société ou directement aux services de police compétents.

Entreparticuliers.com veillera également à ce que la responsabilité des auteurs de toute diffusion d’information erronée ou mensongère, qui aurait pour but ou conséquence de déstabiliser la société ou son activité commerciale ou son cours de bourse, soit systématiquement recherchée ; et ceci afin de protéger les intérêts de la société et de ses actionnaires.

Enfin, la société Entreparticuliers.com souhaite assurer, une fois encore, à l’ensemble de ses clients que, contrairement à ce qui a pu être évoqué de façon mensongère et préjudiciable, son site Internet ne subit aucune défaillance de sécurité. Le système de protection du site, objet d’investissements conséquents, évolue ainsi en fonction des progrès notables réalisés en matière de sécurité informatique.

BEFTI :  Cette brigade, montée en 1994, fédère une vingtaine d’intervenants de police. Son territoire est Paris et la petite couronne. Dans la majorité des cas, ces enquêteurs interviennent sur des cas de contrefaçon, (MP3, logiciels sans licence ou “craqués” etc…)