Google Trends, un outil génial

Comme tout le monde j’ai découvert Google trends pour Websites ce week-end. Et depuis je suis resté sans voix devant la précision de l’outil. Oubliez les approximations d’Alexa, Compete… Ou les données payantes de Nielsen et consort. Google Trends devient L’OUTIL de surveillance du web.

Dans le graph ci dessus vous avez les données en bleu de Google Trends et en rouge de Google Analytics de mon site préféré sur le forex. Le nombre de visiteurs uniques est d’une précision qu’on avait rarement vue jusqu’ici sur des outils gratuits.

J’ai quand même pas de bol, je n’ai pas beaucoup de temps en ce moment pour jouer avec ce genre d’outil… Trop de travail. Mais pas beaucoup de temps ne veut pas dire pas de temps du tout…

Outre le fait de savoir quelle est l’audience de vos concurrents, de connaître leur tendance, d’en apprendre sur les groupes de sites visités par une même population, de savoir de quel pays les sites tirent leur audience…. Vous pouvez aussi connaître le potentiel de visiteurs qu’il existe pour une thématique donnée.

Par exemple je prends au hasard tous les sites média qui parlent du marché des changes, j’arrive à connaître leur nombre de visiteurs uniques. Avec la magie de l’indicateur “Also visited” on se rend compte que les visiteurs passent rarement d’un site à l’autre et donc l’audience cumulée des gros du secteur doit se situer sous 200’000 VU quotidien. Ce qui me laisse une part de marché de l’ordre de 5 à 10%, le plus gros étant proche des 25%. Bien entendu ce n’est qu’une approximation mais ça permet déjà d’avoir une info nouvelle par rapport à avant.

Au fait le web existait avant Google ?

J’abandonne WordPress

Dans mes réflexions sur l’impact que peuvent avoir mes actions dans le futur, j’avais évoqué un problème de CMS lors de l’amélioration de l’internationalisation de Mataf.net.

J’utilise depuis quelques mois WordPress pour gérer une partie des pages et le flux de news du site. Cependant mes développements sont rarement compatibles avec la rigidité d’un CMS et je dois sans cesse modifier le code pour que tout fonctionne parfaitement.

En plus WordPress ne gère pas le multilangue ce qui me donne une installation par langue. Certaines modifications doivent donc être reproduite jusqu’à 7 fois (5 WordPress + la partie sur mon CMS perso + le forum).

Et je vous raconte pas les bugs lors de mises à jour de WordPress… J’arrive donc a avoir une usine à gaz qui me prend de plus en plus de temps.

Je tourne ce problème dans tous les sens depuis quelques jour et la meilleure solution : je reviens à mon CMS perso pour gérer tout le site. En script externe je garde juste le forum.

Le “gros” inconvénient de mon CMS c’est qu’il n’y a pas de base de données, toutes les pages doivent être écrites en html et envoyées sur le serveur. Donc impossible de faire des modifs si je n’ai pas la possibilité de me connecter au serveur. D’un autre côté je n’ai jamais eu besoin de faire des modifications à distance.

Le gros avantage c’est que j’ai un seul template pour tout le site dans toutes les langues. Je maîtrise aussi complètement ce CMS puisque c’est moi qui l’ai fait…

La gestion du site passera donc par une solution 100% maison.

Edit : Attention j’abandonne WordPress sur Mataf.net et pas sur ce blog… Il fallait que ce soit dit 🙂

Internationaliser un site

Mataf en Japonais et Arabe

J’ai déjà parlé de l’envie de traduire mon contenu dans un maximum de langue. Mon idée est d’avoir un site sur le forex complètement international pour couvrir réellement le monde entier. Je trouve parfois des sites qui traduisent complètement mes analyses pour les diffuser en Arabe ou Japonais (voir la copie ci dessus), j’ai même parfois vu des traductions en Polonais.

Autant L’anglais, l’espagnol, le portugais ou l’italien sont relativement compréhensible. J’arrive tant bien que mal à comprendre le sens des phrases. Autant des langues comme l’allemand, le russe, l’arabe ou la japonais me sont complètement hermétiques.

Cependant ma façon de travailler pourrait me permettre de rédiger dans absolument toutes les langues. Et un de mes objectifs est de le faire.

D’ici un mois je vais changer la page d’accueil de Mataf.net pour l’internationaliser. En gros les visiteurs tomberont sur une page très simple sur laquelle il pourront choisir leur langue et être dirigé dans la section du site qui va bien. Aujourd’hui la page d’accueil est en français, et je suis près à parier que beaucoup de visiteurs arrivent sur cette page comme moi sur une page en japonais : on regarde, on comprends rien, on va ailleurs…

Mon risque principal vient du référencement de la partie francophone puisqu’il y aura une étape de plus pour passer de la home internationale à la home francophone.

D’ici peu de temps j’aurai un site international !

Simulateur de conduite sur Google Map

Simulation de conduite

Pour bien connaitre une ville avant de vous y rendre pourquoi ne pas simuler votre trajet dans les rues sur Google Maps. Voilà un site qui vous donne l’occasion de tester votre dextérité dans les rues de Paris, Tokyo, Londre ou même en plein milieu du desert du Nevada si vous le souhaitez.

Comme l’importance est dans le détail vous pouvez choisir votre véhicule entre une voiture un petit camion, un bus ou un semi remorque. Et n’oubliez pas de mettre votre clignotant quand vous tournez…

Pour ma part j’ai testé un passage en double file devant la tour Eiffel à presque 200km/h avec un semi remorque… Et j’ai fini dans la seine.

Allez y c’est par là.

Sortie de piste

Sortie de piste

Depuis le début de l’année je suis en formation de pilote privé sur avion monomoteur. Il y a peu de temps je faisais mon premier vol solo,  aujourd’hui j’ai effectué mon second solo sur un autre type d’avion. L’exercice était relativement simple et répétitif puisqu’il se limitait à des tours de piste : décollage, tour de la piste, atterrissage.

Au cinquième atterrissage j’ai eu des fortes vibrations, l’avion est devenu incontrôlable et ça s’est terminé par mon premier (et j’espère dernier) accident. Une sortie de piste sans conséquence, ni moi ni le matériel ont été endommagés.

En quelques secondes je suis passé de la piste au gazon entouré de gendarmes, pompiers et personnel de l’aéroport. Je m’entends encore dialoguer à la radio

“-je suis sorti de la piste, je suis sorti de la piste”

“-éteignez tout et sortez immédiatement, éloignez vous de la piste”.

Je suis resté sonné pendant quelques minutes. Ce n’est pas tous les jours qu’on fait un tête à queue avec un avion.

Après une vérification de l’avion je suis reparti pour un dernier tour avec l’instructeur, il parait que c’est ce qu’il faut faire pour ne plus avoir peur lors des vols suivants.

Source photo

Blogueur professionnel

Blogueur pro

Cet après midi j’ai eu une proposition pour animer un blog et donc devenir “blogueur professionnel“. Je dois encore faire un essai pour voir si ma prose convient et si j’arrive à tenir un rythme sur un thème pas toujours évident à rendre intéressant.

C’est un blog financier anglophone avec une audience relativement importante (on reste quand même loin de l’audience des blogs geek qui parlent du web2.0) et qui a perdu son blogueur en chef.

L’aspect financier n’est pas le plus important, quoique avec le temps ça pourrait le devenir. Le challenge sera surtout de bloguer régulièrement (1 à 2 fois par jour) en anglais (My english is very basic).

Mes intérêts sont nombreux :

  1. Je gagne mon argent de poche pour financer mes heures de vol,
  2. J’augmente le “branding [1]” de mon nom,
  3. Je reprends le contenu à mon compte pour mon site,
  4. J’améliore mon niveau en anglais.
  5. L’audience est majoritairement US et UK, justement les pays ou je cherche un peu à percer.

J’ai hésité une demi seconde car mon emploi du temps est quand même bien rempli. La preuve, je trouve de moins en moins de temps pour venir me défouler ici. Après cette demi seconde de reflexion j’ai dit banco (on vend la caravane)

J’espère tenir le rythme et rester blogueur pro pendant au moins 1 an

[1] je m’entraine à écrire en anglais

Source photo