define: chacal

Je n’aime pas faire la promo des sites, surtout si on a déjà lu une demi tonne d’articles dessus dans les dernières 24h. Mais celui là vaut vraiment le détour, j’y passe de longues minutes plusieurs fois par jour depuis son ouverture…

Alexandre, tu as tout compris 😉

La Grippe Générale ou la Société Porcine ?

Drôle de mélange aujourd’hui sur le youtube de France 24. Est ce volontaire que le titre du jour “la grippe porcine” soit illustrée par la photo des dirigeant de la Société Générale ?

Haha, la SG, quelle drôle d’armée mexicaine !

L’expression “armée mexicaine” a deux sens en français :

  • Une cohorte de chefs, avec une poignée d’exécutants.
  • Par glissement sémantique, une cohorte tout court proche du foutoir ambulant.

Un nouvel outil pour ma boite

Ce matin, alors que je faisais mon petit tour matinal sur Internet, j’ai découvert avec surprise une nouvelle option dans la nouvelle version d’Alexa (cette dernière s’améliore fortement cette année)

Alexa a donc sorti une nouvelle courbe représentant le pourcentage de visites provenant d’un moteur de recherche. Ca semble anodin présenté comme ça mais c’est une des rare données qualitative qu’ont peut avoir sur un site Internet. Jusqu’à aujourd’hui on a surtout des données quantitatives : nombre de visiteurs uniques, de pages vues, de visites. On a aussi quelques données qualitatives : géolocalisation des visiteurs (via Alexa et Google trends), démographique (via Google Ad Planner).
Aujourd’hui Alexa nous donne donc un nouvel outil pour surveiller nos concurrents sur une donnée souvent jugée comme stratégique.

Ce matin j’ai donc appris que Wikipedia avait 67% de visiteurs provenant d’un moteur de recherche et commentcamarche.net 75%. Wikio tourne autour des 50%.
Du trio Kelkoo, leGuide, Ciao c’est Ciao qui tire la palme avec près de 75% et Kelkoo qui reste lanterne rouge avec quand même 65%.

Sur le marché du forex mon avance considérable (>50%) par rapport a mes confrères internationaux qui tournent autour des 10/15% explique certainement la force de mon site sur à l’apport de nouveaux visiteurs et son taux de croissance mais pourrait aussi cacher une faiblesse sur ma non-capacité à les retenir.

Voilà donc un nouvel argument pour me mettre au travail sur la fidélisation des visiteurs.

Vous aussi, profitez de la crise

Ce qui est génial avec la finance c’est qu’elle s’adapte très rapidement à l’actualité.
Je ne sais pas si vous le saviez mais il existe des produits financiers appelés futures et options qui permettent de spéculer sur beaucoup de choses.

Par exemple sur la température, la hauteur de neige en hiver ou la force des ouragans. Si vous pensez que le printemps sera plus froid que la moyenne sachez qu’il existe un support financier qui peut vous permettre de spéculer dessus.
Bien entendu ceci est destiné à être utilisé comme contrat d’assurance pour des productions agricoles par exemple. Ca permet de se couvrir en cas d’année sèche ou d’ouragan qui réduit les récoltes à néant…

On peut être dubitatif sur la nécessité de tout vouloir mettre sur les marchés financier, je pense que ça peut avoir une réelle utilité.

La variation du contrat se mesure en point. Par exemple un point de l’indice Nasdaq vaut 100$. Je ne connais pas les contrats basés sur la température mais on peut imaginer que chaque 0.1 degré peut valoir 10$, le centimètre de neige pourrais se négocier quelques dollars… Bref, tout a de la valeur.

Je suis certainement à ranger du côté des capitalistes (bouh!!) mais j’ai été interpellé par un nouveau contrat du CME (Chicago Mercantile Exchange, une place financière tournée vers les devises, matières premières, taux d’intérêt…). Le Nonfarm Payroll Futures est un support financier basé sur un indicateur appelé le nonfarm Payroll, jusque là c’est simple. Cet indicateur est donné chaque premier vendredi du mois et donne la variation de la masse salariale des Etats Unis. Ces derniers temps c’est plutot négatif, les Etats Unis perdant plus de 600’000 emplois par mois (nonfarm Payroll = – 600k pour ceux qui suivent).

Et on arrive au sommet du capitalisme quand on lit les spec du contrat :

1 point = 1000 jobs = 25$

Donc si vous êtes vendeur sur le contrat, chaque nouveau licenciement vous rapportera 0.025$… C’est très schématisé mais le système est génial vous trouvez pas ? Si j’étais PDG d’une grosse multinationale je vendrais un max de contrat avant mon plan social puis je passerais acheteur avant mon plan d’embauche lors de la reprise… hahaha, je laisse le soin aux autorités de montrer que c’est du délit d’initié…

PS : 733 licenciés chez Caterpillar ça ne fait que 18.32$ soit 13.67€… Finalement on est peu de choses.

Même pas dopé

La mise à jour d’Alexa est une excellente occasion de faire un bilan trimestriel.

Au plus mon site s’internationalise au plus Alexa devient pertinent et semble donner des infos relativement fiables. Je ne l’utilise pas pour avoir des données complètes mais plus pour comparer l’évolution de l’audience des sites entre eux, quoique les données de taux de rebond et pages vues par visiteur semblent relativement fiables. La dernière version est beaucoup plus claire, ça pourrait devenir agréable de l’utiliser.

Crise oblige, les traders s’en donnent à coeur joie tant que la réglementation le leur permet. Le marché des changes (forex) est en pleine explosion. +120% de croissance pour ma part si je compare Q1 2008 et Q1 2009, c’est le plus fort taux de croissance annuel enregistré sur Mataf. Le million de visites à été franchi en mars (1,136 million) et je rate les 4 millions de pages vues à 0.07%…

Pour le moment rien ne semble indiquer un ralentissement de la croissance. J’aimerai y être pour quelque chose mais tous les sites média sur le forex enregistrent un fort taux de croissance.

Du côté des brokers c’est la même euphorie. FXCM (mon sponsor) a annoncé des revenus en croissance de 78% en 2008 et 2009 s’annonce sous les meilleurs auspices. Saxo Bank, un de ses principaux concurrents en Europe, enregistre une progression de +61%.

Quand les leaders (sites média et brokers/banques) ont des taux de croissance de plus de 50%, on peut sans trop de problème annoncer que le secteur se porte bien.

Il faut garder à l’esprit que le forex est un marché de niche. A ma connaissance aucun site ne dépasse le million de visiteurs uniques malgré une couverture mondiale alors qu’un site comme boursier.com revendique le million de VU avec une couverture française et je ne parle pas de boursorama…

Quand je regarde de plus près chez moi on voit que la stratégie d’internationalisation porte ses fruits. Au global l’audience est montée de 120%, le nombre de visiteurs en France a augmenté de 90%, aux USA de 100%, au Canada de 135%, au Royaume Uni de 175%. Si je prends par continent : Europe +100%, Amérique du Nord +115%, Amérique du Sud + 160%, Asie +175%.

Du côté des indicateurs qualitatif, j’observe une légère baisse du nombre de visites par visiteurs et une petite remontée du taux de rebond (31% contre 27% il y a un an).
L’évolution du nombre de pages vues (PV) par visite n’est pas significatif puisqu’il y a un an j’avais une balise meta refresh sur une partie du site ce qui dopait très sensiblement le nombre de PV.

La renommée du site a suivi l’évolution naturelle. le nombre de visiteurs ayant tapé une requête contenant “Mataf” sur un moteur de recherche a augmenté de 120% (+160% sur la requête simple “mataf”).

A priori, rien n’indique qu’il est temps de changer de cap. Au contraire, je suis en train de mettre en place de nouvelles sections pour doper la montée.

D’après ce que j’observe ailleurs, pour fidéliser les visiteurs il faudrait que je m’oriente plus vers la conception d’un portail. Ce qui implique l’achat de flux supplémentaires et un plus gros travail éditorial… Seulement ce boulot ne m’intéresse pas, j’ai essayé de m’y mettre et je n’ai pas tenu plus d’un mois. Je vais donc vivre avec ce handicap 🙂

Mes dépenses fixes se limitent toujours à un petit millier d’euros de flux chaque mois et un serveur à 250 euros chez OVH. Je pense augmenter le budget sur les flux pour rendre le site plus vivant. Mais les charges ne devraient pas représenter plus de 2000 euros mensuels.

On a tout vu. J’ai passé ma matinée à faire le tour du propriétaire pour voir si tout allait bien et tout va bien. Cet après midi je fais le bilan des projets à finaliser pour le Q2 peut être même que je tenterais de mettre en place un planning, et je finirais la journée sur une partie de Mario Kart.