La petite frayeur de l’été

boulette

Il y a un peu plus d’un mois Mataf (mon site sur le forex) est passé de 6 à 51 langues.

Autrefois j’avais sur chaque page 6 petits drapeaux qui pointaient vers les pages équivalentes dans les autres langues. Ces 6 petits drapeaux étaient affichés par un bout de code en javascript.

Ensuite j’ai eu 51 drapeaux mais cette fois en dur (plus de js) sur chaque page. Je vous laisse imaginer la grosse modif sur la structure des liens du site vu depuis les moteurs de recherche avec la toute nouvelle répartition du linkjuice et autre pagerank. Le résultat ne s’est pas fait attendre, il a fallu 3 petits jours pour perdre 25% du trafic des moteurs (tous les moteurs, de Bing à Google en passant par Yahoo). Ensuite ça a continué à glisser pour culminer à plus de 30% de baisse (sur 60’000/jour je vous laisse calculer la perte).

Ce lâché de lien, dont je n’ai jamais imaginé qu’il puisse avoir de tels effets, est la plus grosse erreur que j’ai faite depuis la naissance du site en 2003. Ma plus grosse baisse en nombre de visiteurs mais aussi en pourcentage. Et pour remonter une baisse de 60’000 à 40’000 (-33%) il faudra une hausse de +50% de l’audience…

Dans mon malheur j’ai eu un peu de chance, l’audience s’est effondrée sur mes anciennes langues mais a été en partie rattrapé sur les nouvelles. Si je prends uniquement les 6 anciennes langues, l’audience a baissée de 50%.

J’avais alors 2 choix:

  • laisser tel quel et attendre que Google crawle tout le site pour voir si, une fois l’index stabilisé, le site remonte dans les SERPs
  • enlever les drapeaux en urgence et réfléchir à une méthode moins impactante.

J’ai pris le second choix. Pour le moment je reste très bas mais la chute s’est stabilisée et l’audience semble remonter un tout petit peu.

Conclusion:

  • Même avec de l’expérience on peut faire des grosses boulettes sans s’en rendre compte.
  • la structure des liens a une importance non négligeable dans le SEO.

Tout est bon dans le SEO

  • Oui, le contenu est roi
  • Oui, les liens sont rois aussi
  • Oui, l’architecture est reine
  • Oui, la qualité est reine
  • Autrement dit, sur votre voiture, les quatre roues sont importantes…et puis le moteur, et puis l’essence, et puis…

Une conclusion d’un billet sur Axe-net.

Je résume :

  • il faut des liens externes et une bonne structure de site pour que notre contenu de optimisé se retrouve bien positionné sur les moteurs.
  • il faut du contenu de qualité et bien mis en valeur pour que les visiteurs ne partent pas aussi vite qu’ils sont arrivés.

Difficile d’être contre si ce n’est que le premier point est bien du SEO mais le second est plus proche du marketing. Pour moi le SEO consiste à bien positionner le site sur les moteurs (via liens externes, structure du site, optimisation du contenu) et a faire cliquer sur les liens (via snippets et title adaptés). Une fois que le visiteur est sur le site on entre dans un domaine différent du SEO.

Il fallait que je le dise…