Comment gérer plusieurs langues sur un site ?

Matt Cutts vient d’aborder une question intéressante sur la gestion de plusieurs langues sur un site. Selon lui, la meilleure méthode est d’acheter un tld par langue… ça m’arrange, c’est ce que je compte faire.

Par contre il semble dire que ce n’est pas la peine d’acheter le .ca si c’est pour reproduire les langues anglaises et françaises déjà présent sur .fr et .com (par exemple). Là où je suis gêné c’est qu’un .fr aura du mal à sortir au Canada.

Changer un nom de domaine

Une fois n’est pas coutume, je vais expliquer longtemps à l’avance ce que je compte faire pour améliorer mon positionnement sur le forex. J’ai besoin de poser par écrit ma « stratégie » et j’ai aussi besoin de feedback pour savoir si je ne fais pas de trop grosses conneries.

Mon site forex (Mataf.net) est relativement bien positionné au niveau de l’audience (voir le suivi concurrentiel que je publie régulièrement). Son taux de croissance est conforme au taux de croissance du secteur, je suis donc bien dans le marché. Ma principale source de trafic vient de France (34% depuis le début de l’année selon Xiti), les pays suivants sont l’Espagne et les USA à 4.6% chacun. On peut donc dire que l’audience est, au moins pour les 2/3 hors de France, assez bien répartie sur le globe.

J’ai quand même un problème : je n’arrive pas à diminuer ma part d’audience française. Quoique je fasse (multiplication des langues, IP anglaise) je reste avec  mes 35%. Historiquement Mataf.net est un site français qui a ajouté progressivement de nouvelles langues, ma difficulté pour augmenter les nombre de visiteurs à l’étranger vient peut-être de là.

En dehors de ce problème d’audience j’ai un problème de nom de domaine. Lorsque j’ai lancé le site j’ai opté pour un .net car le .com était pris. Parfois des visiteurs tapent intuitivement dans la barre d’adresse le nom du site avec un .com, et le pire c’est que ça m’est déjà arrivé ! J’ai bien tenté d’acheter le .com, mais le propriétaire a refusé mon offre de 15’000$. Celui qui possède le .fr est aussi un peu gourmand.

Ça fait longtemps que je tourne autour et j’ai franchi le pas : je vais « tuer » mataf.net et le transférer sur un nouveau nom. J’ai donc acheté un ndd sympa avec une centaine de suffixes pour couvrir tous les principaux pays et je travaille actuellement sur une version géolocalisée de mon site. Je donnerai le nouveau nom quand j’aurai verrouillé tous mes achats, ça représente encore 5k€ de dépense annuelle.

Je vais transférer progressivement chaque langue de mataf.net sur nouveau nom de domaine géolocalisé, en commençant par celles qui apportent le moins d’audience. Je vais monitorer l’audience pour essayer de mesurer la perte (ou le gain) de visiteurs. Je terminerai par la bascule des langues principales : anglais, espagnol et français. La transition sera très douce et devrait s’étaler sur plusieurs mois/trimestres.

Le risque est grand de perdre la popularité de Mataf auprès des moteurs de recherche à court terme et de diluer un site sur plusieurs dizaines. Mais à plus long terme je crois que ce sera bénéfique. Bien entendu je vais travailler en respectant quelques règles SEO : redirection 301, déclaration dans GWT…

Alors bonne ou mauvaise stratégie ? Voyez-vous des points que j’ai oubliés ? Des idées pour minimiser les risques ?

Monnaie.com

Je viens d’acquérir mon premier nom de domaine via SEDO : Monnaie.com (trop classe, je suis super heureux). Cet achat ne s’est pas fait au hasard, il entre dans notre stratégie de couvrir tous les domaines tournant autour des devises.

  • le forex
  • la conversion (site temporaire de test qui sera bientôt remplacé par un plus gros projet)
  • et maintenant la monnaie

Le but de ce nouveau site est de parler des monnaies en circulation, des monnaies anciennes et de la numismatique. J’ai un vrai projet de développement dans ce secteur (mobile + web). Si je devais donner un point fort à ce projet c’est qu’il complète parfaitement notre portefeuille de sites, on reste dans notre domaine. Le point faible est le renoncement à un développement multilingue, ça représente un budget et un travail trop important. Je le regrette un peu mais il faut faire des choix.

Pour le moment je n’ai mis que quelques pages pour débuter son référencement sur les moteurs de recherche, le site va se remplir doucement.Le business modèle est basé sur la pub qui fera son apparition quand l’audience sera un peu montée et j’ai dans l’idée de faire des partenariats avec des boutiques physiques de numismates (peut-être).

Et si vous voulez faire un lien ou un billet sur monnaie.com je serais heureux de vous donner plus d’info !

La prochaine étape sera d’acheter les droits de Money, Money, Money d’Abba