Ca y est, le crash est à notre porte ?

Le crash tape à la porte du web ? Est ce qu’on est en pleine bulle ? en tout cas c’est ce qu’on peut lire un peu de partout en ce moment, pas exemple chez Steph Guerin, Chez Francis Pisani, et chez d’autres…

J’ai vraiment du mal à avoir un avis tranché sur la question

A la question est ce qu’on est en pleine bulle ? je dirais non, il n’y a qu’a regarder le cours du nasdaq sur 20 ans pour se rendre compte que l’évolution des cours n’a rien à voir avec LA bulle de 2000.

A la question est on au bord du crash ? Je dirais non, à la rigueur une correction sur quelques mois (années) la bourse monte rarement sans pause pendant des dizaines d’années, les marchés sont fait de phases haussières suivies de phases baissières, c’est comme ça depuis des générations. La crise actuelle va certainement faire baisser un peu la consommation ce qui devrait avoir pour effet de calmer la hausse qui est en place depuis 2002 sur les bourses (USA et Europe).

Bref, Il y a pas mal de société Internet qui font des bénéfices, ce n’est pas parce qu’on parle le plus du manque de monétisation du web 2.0 qu’il faut faire des généralités.

6 Replies to “Ca y est, le crash est à notre porte ?”

  1. le cours de bourse ne reflete pas la santé d’une société à l’instant T

    les boursicoteurs ne vont peut être pas vendre toutes leurs actions car ils sont plus raisonnables qu’en 2000, ils ont peut etre deja anticipé un cycle baissier…

    cela n’exclue pas des difficultés economiques pour bon nombre d’acteurs et les conséquences qui vont avec (surtout pour les petits acteurs qui ne sont pas dans le panel du NASDAQ….)

    Bref pas un crack boursier mais pas la joie dans le secteur non plus…

  2. Et puis si il y a un gros risque de crise, je pense que les societes internet ne sont ni a l’origine de celle-ci, ni ne seront les plsu touchees.

    Pour en revenir au probleme de monetisation : ce qui compte, c’est pas combien les boites internet “facturent”, mais combien il reste a la fin du mois, sur le compte, et je suis persuade que la vraie revolution du Web 2.0, c’est la faiblesse des couts -quel qu’ils soient-,m ce qui fixe la barre des revenus a atteindre beaucoup plus bas!

  3. Le cours de bourse ne révèle pas la santé d’une société à l’instant T mais son évolution permet de voir s’il y a spéculation (par exemple sur une montée exponentielle du cours) et donc un risque de bulle.
    Il y aura peut être des difficultés mais je réagissais aux propos plutot catastrophique. Une baisse n’est pas forcement un crash.
    Julien, tu as raison la révolution c’est la faiblesse des couts. Reste quand même à tirer des revenus.

  4. Le nasdaq n’a pas bougé c’est fermé aux US aujourd’hui pour cause de Martin Luther King’s Day.
    Par contre le CAC a pris une grosse claque.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *