Blogueur professionnel

Blogueur pro

Cet après midi j’ai eu une proposition pour animer un blog et donc devenir “blogueur professionnel“. Je dois encore faire un essai pour voir si ma prose convient et si j’arrive à tenir un rythme sur un thème pas toujours évident à rendre intéressant.

C’est un blog financier anglophone avec une audience relativement importante (on reste quand même loin de l’audience des blogs geek qui parlent du web2.0) et qui a perdu son blogueur en chef.

L’aspect financier n’est pas le plus important, quoique avec le temps ça pourrait le devenir. Le challenge sera surtout de bloguer régulièrement (1 à 2 fois par jour) en anglais (My english is very basic).

Mes intérêts sont nombreux :

  1. Je gagne mon argent de poche pour financer mes heures de vol,
  2. J’augmente le “branding [1]” de mon nom,
  3. Je reprends le contenu à mon compte pour mon site,
  4. J’améliore mon niveau en anglais.
  5. L’audience est majoritairement US et UK, justement les pays ou je cherche un peu à percer.

J’ai hésité une demi seconde car mon emploi du temps est quand même bien rempli. La preuve, je trouve de moins en moins de temps pour venir me défouler ici. Après cette demi seconde de reflexion j’ai dit banco (on vend la caravane)

J’espère tenir le rythme et rester blogueur pro pendant au moins 1 an

[1] je m’entraine à écrire en anglais

Source photo

Que sont les blogs aujourd’hui ?

En réponse à Jean-Marie Le Ray qui réagit aux billets de Narvic, Embruns et Francis Pisani.

Je résume, Pisani lance la conversation avec (citation retenue par Laurent Gloaguen) :

Cela étant je pense que, même s’ils utilisent la technologie de publication du blog, nous ne saurions appeler “blogs” des publications comme le Huffington Post, TechCrunch ou GigaOm. Il s’agit d’entreprises de presse qui publient exclusivement online (pour le moment en tous cas) et dont l’écriture est plus agréable à lire, plus “opinionated”, que le ton compassé, froid, hypocrite et ultra prudent de la plupart des publications traditionnelles.

Narvic pense que le blog peut être un outil de promotion pour les journalistes. Le blogueur fait la promotion de sa propre marque.

Pour Jean-Marie :

Derrière un blog il y a une personnalité, qui va donner un ton unique, une empreinte originale, différents de ceux du voisin. Tout au moins c’est à espérer…

Des conversations ?

Personnellement, mon blog s’inscrit dans une stratégie de présence

Pour moi les blogs se résument à 2 définitions :

  • Les “Web logs“, c’est le fichier log d’une activité : journal intime, découverte de services sur Internet, évolution d’une création d’entreprise. Le blogueur laisse une trace écrite de son parcours.
  • La signature du blog de Loïc Le Meur : “Les médias traditionnels envoient des messages, les blogs démarrent des conversations“, les blogs permettent de réagir sur Internet. A la différence des autres sites ouverts aux conversations (réseaux sociaux, forums, liste de diffusions, chat…) le blog est une tribune personnelle.

Et bien sûr il existe une infinité de déclinaisons entre les blogs purs et durs et les médias “traditionnels”.

J’ai failli oublier. Un blog a obligatoirement des photos de chats trop mignons ou trop rigolos. lol.

Lagardère s’intéresse aux gros blogs

J’en ai révé, Lagardère l’a fait.

Je ne pensais pas que ça se ferait aussi vite, en plus avec Lagardère. Maintenant entre la fiction et la réalité je vous invite à comparer l’évolution des commentaires entre le mois d’octobre et le mois de janvier, on passe de “salaud de blogueurs vendus” à “félicitation t’es le meilleurs” (je caricature un peu).

Je pense que c’est une bonne politique et que Chauffeur de Buzz et Lagardère ont à y gagner.  Lagardère prend une part d’audience non négligeable et améliore sa couverture pub et donc son attractivité, Chauffeur de Buzz va vendre de l’espace pub au tarif des gros et vu l’audience et les revenus de ce secteur les recettes pub du site devraient tourner entre 2 et 5 millions d’euros annuels.

Monétisation de blogs, Blogorama fait payer les lecteurs avec Allopass

Blogorama lance les blogs à consultation payante via Allopass (voir le communiqué de presse). Le principe est simple, si vous rendez un article payant vous donnez un bref résumé et le visiteur devra passer par Allopass pour pouvoir lire l’article pendant une durée déterminée.

En théorie c’est beau, ça donne une autre possibilité de monétisation pour les blogs mais en pratique c’est pas gagné. Il faudra

  • que les articles aient une forte valeur ajoutée (quand on voit que des gros journaux passent du modèle payant au gratuit ça donne une idée du niveau à atteindre)
  • Avoir une audience captive.
  • Être bon en marketing.

Ceux qui peuvent espérer gagner quelques centimes avec ce système sont

  • les blogs boursiers, ils peuvent rendre payant certains articles donnant des recommandations intéressantes
  • les blogs qui donnent des bonnes adresses sur le web. Par exemple un lien vers un site marchand qui fait une grosse réduc sur un produit.
  • les blogs sur les problèmes personnels. Par exemple une méthode pour maigrir en 10 points, chaque article étant payant
  • les blogs de voyants
  • et bien sur les blogs de charme (pour rester soft), qui seront, à mon avis, le fer de lance de ce système.

Tout ça pour dire que je ne pense pas que la crème du web se retrouve chez Blogorama.

D’après le communiqué le visiteur devra payer pour lire un article. C’est dommage qu’ils ne parlent pas d’abonnement, en effet, si je dois acheter un code Allopass à chaque fois ma fidélité sera fragile.

Que va y gagne Blogorama ? Actuellement 10ème plateforme de blog en France avec 190’000 blogs Blogorama va certainement ratisser un peu en attirant des personnes qui voudront tester ou verront en ce système un moyen de faire des euros faciles. Ils devraient gagner quelques places dans ce classement mais combien d’articles payants ne seront jamais lus… Certainement beaucoup.