Impôts et taxes en Irlande

Allez hop, je suis motivé pour reprendre le clavier !

Comme vous le savez l’Irlande est un paradis fiscal grâce à ses 15% d’impôts sur les sociétés que l’on compare souvent aux 33.3% de la France. Mais à mes yeux le plus gros avantage est ailleurs et tient en 2 points :

  • Toutes les règles qui définissent les charges sociales ET les impôts sur les revenus tiennent sur une page A4. Oui ! une feuille A4 suffit. Je vous laisse comparer avec une déclaration de revenus française + toutes les complémentaires (et là il manque encore les charges sociales).
  • Tout est prélevé à la source et au moment ou sont versés les revenus.

Je trouve que ces deux points sont beaucoup plus importants que le montant des prélèvements. Comprendre une feuille de paye est donné à tout le monde, il y a 6 lignes, et ceci qu’on soit employé ou gérant :

  1. Le montant brut
  2. Les abattements
  3. L’impôt sur le revenu
  4. Les charges sociales (2 lignes)
  5. Le montant net

Le deuxième point (prélèvement à la source et immédiat) implique que l’on touche n’aura pas d’autre prélèvement sur le revenu, tout est disponible. Et surtout il n’y a pas de paiement de charges sociales avec 2 ou 3 ans de retard (le RSI et l’URSSAF n’existent pas ici, en tout cas pas sous la forme française). Donc si pour un problème de trésorerie un gérant arrête de se payer, il ne doit rien aux impôts… Les entrepreneurs apprécieront.

Pour ce qui est des montants des charges et impôts je reconnais qu’ici c’est bien moins élevé… Mais quelque part on le paye dans la vie de tous les jours (vie chère, médecin cher et peu remboursé, peu de lieu culturels gratuits…) Au final je ne crois pas que le niveau de vie soit beaucoup plus haut.

Je suis persuadé que la France gagnerait à simplifier les deux points évoqués ci dessus.

Je tiens à préciser que mon entreprise est toujours localisée en France !

L’Irlande, destination paradisiaque pour les entreprise du Net

Pour vous convaincre que l’Irlande est loin devant la France sur le terrain des startups. Je ne suis pas quelqu’un qui sort beaucoup mais je ne crois pas avoir vue en France le dixième de ce que je vois ici. Le pays est très dynamique et l’immigration fait des merveilles.

Petit bémol quand même, on est loin du paradis fiscal décrit un peu partout dans les médias. C’est peut être vrai pour les multinationales (Facebook, google et compagnie) mais pour les autres ça change pas grand chose.