Lagardère s’intéresse aux gros blogs

J’en ai révé, Lagardère l’a fait.

Je ne pensais pas que ça se ferait aussi vite, en plus avec Lagardère. Maintenant entre la fiction et la réalité je vous invite à comparer l’évolution des commentaires entre le mois d’octobre et le mois de janvier, on passe de “salaud de blogueurs vendus” à “félicitation t’es le meilleurs” (je caricature un peu).

Je pense que c’est une bonne politique et que Chauffeur de Buzz et Lagardère ont à y gagner.  Lagardère prend une part d’audience non négligeable et améliore sa couverture pub et donc son attractivité, Chauffeur de Buzz va vendre de l’espace pub au tarif des gros et vu l’audience et les revenus de ce secteur les recettes pub du site devraient tourner entre 2 et 5 millions d’euros annuels.

Les chiffres de l’affaire “OPA des blogs”

Vous l’attendiez tous, voici l’analyse de l’affaire des blogs… Pour ceux qui ne le savent pas encore il y a deux semaines j’ai publié un billet qui annonçait la vente de blogs à un grand groupe de média. Parmi ces blog il y avait Presse-Citron. 22 heures plus tard cette info a été démentie sur Rue89 puis sur Presse-Citron. Une affaire très courte qui partait d’un blog peu lu mais qui a pris une ampleur assez forte (par rapport à mon audience habituelle)

La news est publiée le 9 octobre vers 19 heures elle est démentie le lendemain vers 16h30. Voici l’audience globale du site :

Et voici un zoom sur le 9 et le 10 Octobre (attention au changement d’échelle !)

 

Comme vous pouvez le constater la nouvelle s’est répandue assez rapidement en passant par twitter et par les blogs.

Autre point intéressant, Google a apprécié le buzz, il a profité de l’afflux de liens pour crawler plus profondément le blog, ça a l’air de retomber maintenant :

Ma Technorati Authority est passé de 30 à 73. Est ce que je suis influent maintenant ?

J’espère que mon Wikio top blog classement va augmenter sinon il faudra que je recommence…

Le retour sur investissement était intéressant puisque j’ai gagné 100 abonnés au flux RSS d’après feedburner. La prochaine fois j’essayerai de faire durer 48 heures et je mettrai un lien vers le flux avec le message “inscrivez vous pour rester informer” (c’est mon coach marketing qui me conseille de faire ça)

Et voilà le classement des blogs et sites influents qui m’ont envoyés des visiteurs sur le mois d’Octobre (tous n’ont pas participé au buzz).

Site Nombre de visiteurs envoyés
presse-citron.net 1077
netvibes.com 771
rue89.com 638
embruns.net 390
twitter.com 317
2803.com 157
lavieenrosedejulio.com 119
scoopeo.com 99
blog.anhphan.fr 67
michelleblanc.com 63
bloglines.com 46
nowhereelse.fr 42
aziz.typepad.com 39
befaure.blogspot.com 38
papygeek.com 30
leblogdantoine.com 28
neteco.com 23
mataf.net 22
blogonautes.blogomaniac.fr 19
enviedentreprendre.com 19
fr.techcrunch.com 19
geekomatik.com 17
blog.blogrider.fr 15
buzzworld.fr 15
donkeyword.com 14
pisani.blog.lemonde.fr 14
simpleentrepreneur.com 10
buzztogether.blogspot.com 9
jlan.typepad.com 9
mrboo.fr 9
1ere-position.fr 8
blog.tafticht.com 8
b-r-m.net 8
imedias.biz 8
moderateur.blog.regionsjob.com 8
beta.bloglines.com 7
mercenaire.net 7
dailywood.wordpress.com 5
blog.accessoweb.info 4
dashboard.wordpress.com 4
imazine.fr 4
mybloglog.com 4
newsgator.com 4
oescudo.blogspot.com 4
oliviermarx.blogs.com 4
france-info.com 3
getclicky.com 3
linkedin.com 3
stephguerin.com 3
synthesio.fr 3
technorati.com 3
webdesigner-fr.com 3
capitaine-commerce.com 2
emarketers.fr 2
typepad.com 2

Le reste en vrac :

Mon coach marketing me conseille de vous demander de faire un billet en mettant un lien vers ici pour conforter mon classement Wikio. C’est du Wikio bombing…

Le nombre de recherche sur Google avec mon nom et et surtout avec le nom du blog a augmenté significativement (ça reste faible je vous rassure).

J’ai beaucoup appris mais promis j’en parle plus (en tout cas j’essaye).

Si vous voulez d’autres chiffres demandez le moi je mettrais le billet à jour.

Le cave se rebiffe


– Depuis Adam se laissant enlever une côte jusqu’à Napoléon attendant Grouchy, toutes les grandes affaires qui ont raté étaient basées sur la confiance! Croire en les honnêtes gens est le seul vrai risque des professions aventureuses…. (Le Cave se rebiffe, dialogue de Michel Audiard)

Je vous laisse lire, écouter et voir la réponse de Thierry Bezier.

Je suis en train de me bidonner en lisant les dialogues d’Audiard, j’ai l’impression d’être dans un film dont il aurait écrit les dialogues. J’aurai aimé qu’il me réponde

Ce que tu peux être con ! T’es même pas con, t’es bête. Tu vas jamais au cinoche, tu lis pas, tu sais rien. Si ça se trouve, t’as même pas de cerveau. Quand on te regarde par en dessus, on doit voir tes dents.

Et là j’aurais pensé

Parce que j’aime autant vous dire que pour moi, Monsieur Thierry, avec ses costumes tissés en Ecosse à Roubaix, ses boutons de manchette en simili et ses pompes à l’italienne fabriquées à Grenoble, eh ben, c’est rien qu’un demi-sel. Et là, je parle juste question présentation, parce que si je voulais me lancer dans la psychanalyse, j’ajouterais que c’est le roi des cons… Et encore, les rois, ils arrivent à l’heure…

Et j’aurais dit

Alors, y dors le gros con ? Ben y dormira encore mieux quand il aura pris ça dans la gueule. Il entendra chanter les anges, le gugusse de Montauban. J’vais l’renvoyer tout droit à la maison mère, au terminus des prétentieux.

Il m’aurait bien sûr répondu

Non mais t’as déjà vu ça ? en pleine paix, y chante et pis crac, un bourre-pif, mais il est complètement fou ce mec ! Mais moi les dingues j’les soigne, j’m’en vais lui faire une ordonnance, et une sévère, j’vais lui montrer qui c’est Thierry. Au 4 coins d’Paris qu’on va l’retrouver éparpillé par petits bouts façon puzzle… Moi quand on m’en fait trop j’correctionne plus, j’dynamite… j’disperse… et j’ventile…

Et le dialogue s’installerait, je pourrais commencer par

– Ah évidemment j’en suis pas encore aux toiles de maître, mais enfin c’est un début

– Oh c’est un début qui promet. Mais tu vois si j’étais chez moi comme tu le disais si gentiment, bah j’mettrai ça ailleurs.

– Qu’est-ce que je disais, y s’rait mieux près de la fenêtre. Tu le verrais où toi ?

– À la cave.

Et on pourrait enchaîner

– J’ai bon caractère mais j’ai le glaive vengeur et le bras séculier. L’aigle va fondre sur la vieille buse.

– Ça c’est chouette comme métaphore.

– Ce n’est pas une métaphore c’est une périphrase.

– Ah fait pas chier !

– Ça c’est une métaphore.

Et là en ma qualité de non professionnel du web depuis 10 ans je m’entendrais dire

– Debout, face au mur et les paluches en l’air… que j’les vois bien.

– On est chargé à la magnum. Si vous bougez seulement les oreilles, on vous coupe par le milieu.

Là ça aurait eu de la gueule… Et ça se serait terminé comme la mythique scène de la cuisine au lieu de finir par

La connerie à ce point-là, moi, j’dis qu’ça devient gênant.

Faut pas prendre les enfants du Bon Dieu pour des canards sauvages (1968)

PS : Merci de faire des commentaires “à la Audiard” pour rester dans l’ambiance.

PS2 : A tout ce remue ménage il faut ajouter le bruit des silencieux. pfou pfou 😉

Du rififi à blogland

Je vais tenter de rester diplomate.

La semaine dernière j’ai posté une série de billets qui m’ont attiré les foudres de certains blogueurs.

Je comprends tout à fait que je suis allé un peu loin, j’ai essayé de me justifier de tous les côtés (mail et commentaires) souvent sans succès. J’ai tellement écrit et ma vision sur cette “affaire” a tellement évolué que j’ai du me contredire plusieurs fois.

Contrairement à mes habitudes je n’ai pas pris les 24 heures de réflexion que je prends lorsque je dois répondre à une attaque (24 heures sont souvent suffisant pour avoir le temps de réfléchir et de décider de ne pas répondre ou de répondre diplomatiquement). Et là ou l’histoire devient cocasse c’est lorsque j’ai eu un commentaire signé d’une personne connue. Je réponds (trop?) rapidement et la situation s’envenime un peu.

Je me sens très con lorsque je vois un billet intitulé “l’affaire OPA des blogs et usurpation d’identité ou autre masturbation intellectuelle…” sur le blog mercenaire.net. Dans ce billet on peut lire :

super, je file voir le billet…rien d’inhabituel dans le petit monde la blogosphère…
Surpris également de voir des commentaires signés de mon nom et de recevoir tous les gentils commentaires…
J’ai jamais lu le blog de cette personne, qui me cite, hésite pas à “me répondre”…hum est ce la place des commentaires?

et qui se conclue par :

Le blog une mise en abîme incroyable, où on se lache, partout, tout le temps, n’importe comment, on se répand dans les articles, les commentaires, les chats…un vrai défouloir…non messieurs, vous ne me connaissez pas, je ne mange pas de ce pain là…

Lorsque je dis que je me sens très con le mot est faible. J’ai honte de donner une leçon aux autres et de tomber dans le panneau tout de suite après…

J’ai envoyé un mail d’excuse à la personne ciblée qui les accepte malgré leur inutilité. Et oui, j’aurai du contrôler mon environnement.

N’ayant pas fait ce travail à priori je le fais à posteriori. J’ai l’IP de l’usurpateur d’identité je la passe donc à la moulinette, je cherche des traces. Et bing, le seul endroit ou je retrouve cette IP est dans l’entête mail de la réponse à mon message d’excuse… l’usurpateur et l’usurpé ont la même IP ?

Pas de conclusion trop hâtive, j’envoie un mail pour demander des explications, on me répond qu’on ne me répondra pas (sic). Je reste diplomatique en expliquant que j’essayais de trouver de la matière pour un billet d’excuse publique afin de prendre sur moi ces débordements. Et pas de réponse.

Internet est merveilleux, Google un outil puissant, je recherche les commentaires qu’il a pu faire sur d’autres blogs. Et la même IP revient pour la même personne. Aïe, les arguments de mon billet d’excuse tombent un à un.

D’un côté je voulais m’excuser d’être tombé dans le monde des blogs ou “on se répand dans les articles, les commentaires, les chats…un vrai défouloir”. D’un autre côté je n’ai pas l’impression de me répandre plus que ceux qui ne mangent pas de ce pain là.

J’assume ce que j’ai écrit, Michel Leblanc le fait aussi. Je pense qu’on a au moins cette qualité là même si on semble en total désaccord et si on restera certainement distant l’un de l’autre pendant quelques générations 😉

Comme l’affaire a été rendue publique, j’aimerai que son dénouement le soit aussi.

PS : dans le livre, que j’ai mentionné l’autre jour, “Psychologie des foules” de Gustave Le Bon au chapitre II du livre III, l’auteur parle de foules dites criminelles “menées par des suggestions”. J’ai tout a fait conscience que ce message pourrait conduire à fortement envenimer la situation et probablement en ma faveur (quoique), ce n’est pas ce que je cherche, alors avant d’écrire des choses qu’on regrette plus tard, patientez 24h 😉 ne vous laissez pas manipuler. C’est peut être moi qui ai tord.

Réflexion sur la propagation d’une info sur Internet

Ma petite aventure du début de semaine m’a beaucoup appris sur la propagation d’une info sur Internet et sur ses conséquences. Ca fait quelques années que je travaille sur les marchés financiers et j’ai trouvé de nombreuses analogies entre un effet viral et une bulle financière.

Une bulle spéculative est crée parce qu’à un certain moment tous les opérateurs financiers vont dans le même sens. L’euphorie de la situation et l’appât du gain alimentent cette spirale. Généralement au départ les acteurs sont peu nombreux et au plus la montée progresse au plus les spectateurs veulent prendre leur part. Lorsqu’un maximum d’acteurs sont présents, les prix sont complètement déconnectés de la réalité. Les acteurs les plus lucides sortent et commence alors le phénomène inverse, après l’euphorie la panique.

L’effet viral sur Internet suit a peu près le même processus de départ. On remplace simplement les capitaux par l’information et l’appât du gain par l’ego. Au départ l’information passe de blog en blog ou de mail en mail, si cette information est suffisamment forte de plus en plus de personnes la relayent, tout le monde va dans le même sens, Transmettre l’information c’est dire à ses contacts qu’on est au courant de ce qui est à la mode sur le net, c’est valorisant pour l’ego. Tout ça alimente la spirale. Lorsqu’un nombre de personnes suffisamment important connaît l’info, relayer ne sert plus à rien. L’analogie s’arrête là, il n’y a pas de crack et de panique mais un oubli rapide.

Analyser c’est beau mais mettre en pratique c’est mieux. Pour créer l’effet viral il faut taper sur un thème porteur : en ce moment le rugby ou les problèmes sentimentaux du couple présidentiel, il y a aussi des thèmes intemporels comme l’argent, le sexe, les peoples… Bref pour faire du viral il faut taper dans un thème qui a une chance d’être relayé au moment où on lance l’action.
Dans mon cas la valorisation financière des blogs avait de grande chance d’être un bon point de départ.
Chris Crocker a fait une vidéo assez forte au moment où Britney Spears était au coeur de l’actualité.

Finalement tout ce que j’ai lu sur le marketing viral ne me semble pas vraiment complet, il manque à chaque fois la dimension “coller à l’actualité qui intéresse votre cible

Pour certains produits c’est pas évident. On a vu des essais de buzz pour ensuite créer une audience par effet viral pour de voitures, des rasoirs, des machines à café… Comme je suis maintenant un blogueur influent j’ai reçu, comme beaucoup d’autres blogueurs, une lettre avec une disquette 5 pouces 1/4, c’est décalé, drôle, surprenant comme dans les manuels de marketing viral (en tout cas ceux qu’on trouve sur le Web), c’est parti dans un coin du bureau et la semaine prochaine ce sera à la poubelle.
D’un autre côté c’est pas évident pour une machine à café ou un rasoir de coller à l’actualité (ou alors associer le rasoir à Chabal en ciblant des blogs comme http://hmmm-chabal.com/ :))

J’apprend doucement sur ce mode de fonctionnement, les règles ne sont pas évidentes et il y a beaucoup de paramètres. Le jour où je ferai un buzz à chaque billet n’est pas arrivé.

Je vous invite à lire
Psychologie des foules de Gustave Le Bon. Ce livre date de 1895 mais est encore d’actualité. Il est téléchargeable gratuitement.

Quelques citations de Gustave Le Bon http://www.proverbes-citations.com/lebon.htm
“Beaucoup d’hommes sont doués de raison, très peu de bon sens.”
“La libre pensée ne constitue souvent qu’une croyance, qui dispense de la fatigue de penser.”

Allez lire une analyse plus complète là : http://www.denistouret.fr/ideologues/Le_Bon.html
“Au point de vue psychologique, l’expression foule prend une signification tout autre. Dans certaines circonstances données, et seulement dans ces circonstances, une agglomération d’hommes possède des caractères nouveaux fort différents de ceux de chaque individu qui la compose. La personnalité consciente s’évanouit, les sentiments et les idées de toutes les unités sont orientés dans une même direction. Il se forme une âme collective, transitoire sans doute, mais présentant des caractères très nets. La collectivité devient alors ce que, faute d’une expression meilleure, j’appellerai une foule organisée, ou, si l’on préfère, une foule psychologique. Elle forme un seul être et se trouve soumise à la loi de l’unité mentale des foules”
“La personnalité consciente est évanouie, la volonté et le discernement abolis. Sentiments et pensées sont alors orientés dans le sens déterminé par l’hypnotiseur”
La “foule psychologique” est crédule.
“la foule n’étant impressionnée que par des sentiments excessifs, l’orateur qui veut séduire doit abuser des affirmations violentes”

Feedback sur l’affaire de l’OPA des blogs

Après l’affaire puis la révélation voici le retour…

Entre ceux qui trouve ça génial et ceux qui trouve cette idée nulle, ceux qui ont plongé et qui l’avouent et ceux qui ont plongé et qui ne l’avouent pas, ceux qui y croient encore et ceux qui n’y ont jamais cru, ceux qui le prennent de haut et ceux qui restent de la France d’en bas (ou du Québec, peut être même de la Suisse ou de la Belgique ou encore d’ailleurs) je dois dire que je me suis bien amusé.

J’ai vécu mon dépucelage de bloggueur avec plaisir. J’ai enfin atteint le 7ème ciel du 2.0

  • J’ai fait un buzz sur les blogs et sur Twitter
  • Des blogueurs connus m’ont parlé
  • Je reçois des invitations Facebook
  • J’ai connu ma première altercation en public avec une personnalité du web 2.0
  • J’ai été (et je crois que je suis encore) en une de wikio dans l’onglet blog
  • J’ai connu cette sensation qui donne l’impression que tout peut arriver maintenant

J’ai vécu certains manques comme des échecs personnels, mais ça me donne la force de continuer pour y arriver

  • je n’ai pas de groupe Facebook “G trouvé le buzz de l’OPA des blogs trop kool” et “Je vomie le buzz de l’OPA des blogs”
  • pas d’article sur TechCrunch
  • pas de demande d’interview
  • pas d’invitation pour Jaiku
  • pas de demande de rachat de mon blog

Je promets de faire une analyse technique très détaillée quand ce sera calmé complètement. En attendant j’ai mis mes stats d’hier en exclusivité mondiale sur le blog des ânes 🙂

Et maintenant les affaires reprennent ça fait 2 jours que je ne bosse pas beaucoup.

Le marketing viral par l’exemple

J’ai bien révisé ma leçon sur le marketing viral et j’ai essayé de l’appliquer le plus scrupuleusement possible

1 Faire acte de provocation
“Le message doit donc étonner, se différencier des autres publicités.” “Le message viral doit être provocateur, être poussé à la limite, voire au-delà” “les plus efficaces étant l’humour, le cynisme, la provocation ou le spectaculaire”
Là j’ai mis : j’ai compris que leur stratégie est d’acheter des blogs déjà bien implantés. Bon c’est pas une pub mais c’est spectaculaire, non ?

2 Identifier la cible avec précision
“Pour qu’une campagne de marketing viral fonctionne, l’annonceur doit comprendre sa cible, sa mentalité, son univers.”

  • La cible : les blogs
  • Sa mentalité : parler de soi
  • Son univers : l’amour du scoop, la frustration de ne pas gagner autant que les blogueurs US

3 Amorcer la pompe
“stratégie de teasing” pas de teasing, j’espère que je ne serai pas recalé à mon Master de marketing viral pour ce manque 🙂
“Une première approche consiste à maximiser l’ampleur des premiers envois.”. Dans le billet j’ai pingué quelques blogs “influents” et quelques blogs qui ont abordé les revenus des stars de la blogosphère.

4 Transformer l’essai
“recrutement d’adresses e-mail”, “Enfin, l’audience du site Web fournit un élément supplémentaire pour mesurer l’impact de la campagne”
L’audience a fait un bond de presque 600% alors que le message a été posté vers 19h00, je vais continuer à suivre le phénomène dans les prochains jours mais ça a l’air de s’être bien calmé. Pour le flux RSS on verra s’il y a plus d’abonnés (ce n’était pas le but).

5 Couverture médias : la cerise sur le gâteau
“La cerise sur le gâteau, confie Jodouin Mitrani, c’est de plaire aux journalistes”
Je n’ai pas de RP, je n’ai jamais contacté la presse. Je ne pense pas que la news en elle même attire les médias mais j’ai quand même pris contact avec Rue89 en leur proposant d’analyser le buzz et la rumeur sur les blogs. J’ai bien fait d’essayer ! Rue89 a fait un article 🙂

edit : France Info a repris la news

Un dernier truc, un point sur lequel j’ai mal communiqué, apparemment 5 zéros c’est 100’000 pour tout le monde. Dans mon esprit j’étais aux alentour des 500’000. Comme quoi on n’a pas les mêmes valeurs 🙂

Merci d’avoir relayé :

et sur Twitter:

Vous m’avez aidé a passer mon Auhority Technorati de 30 à 38 et ça n’a pas de prix. Je ne parle même pas de mon classement Wikio.

Un regret : ne pas avoir mis une bannière adsense, avec tous ces visiteurs j’aurai pu gagner 2€ de quoi me payer une bonne bière pour fêter ça

PS : j’aurai certainement plongé si cette info avait été donnée par un autre blog, car je trouve la démarche dangereuse mais pertinente.

PS2 : je sais que ma crédibilité est à jamais entachée, mais j’ai bien rigolé…

PS3 : je tiens à m’excuser auprès d’Eric, je te paye l’apéro à la prochaine réunion du club des panthères

MISE A JOUR :

La news est reprise

OPA sur les blogs, blogguer peut enfin rapporter beaucoup

Aujourd’hui mes outils de trading ne fonctionnent pas. J’en ai profité pour discuter avec des anciens contacts (ça s’appelle entretenir son réseau).

J’étais en train de débattre de l’influence des blogs avec un ancien collègue qui travaille maintenant dans un groupe média un groupe français présent sur la TV, magazines, journaux, ciné mais pas (ou peu) d’Internet. Et là il me dit que le nouveau directeur de la branche “Nouveau Média” a une stratégie originale pour se faire une place sur le Web. Ils ont une approche “bottom” (on parle beaucoup en anglais dans les nouveaux médias) c’est à dire qu’ils ne vont pas faire une acquisition d’un gros site mais de plusieurs dizaines de petits sites a audience très ciblée. Après 5 minutes de discussion j’ai compris que leur stratégie est d’acheter des blogs déjà bien implantés.

J’ai émis un doute sur la pertinence jusqu’à ce qu’il me dise que Presse-Citron vient de signer la vente pour un montant à 5 zéros (félicitation Eric), ils ont aussi des vues sur 5 autres blogs High Tech, une demi douzaine sur la programmation, autant dans les jeux vidéos. L’audience cumulée serait proche de 2 millions de visiteurs (uniques?) par mois et l’investissement reste sous les 2.5 millions d’euros.

Je ne pense pas que Techcrunch ou LoicLemeur (qui vient de lancer sa start-up Seesmic) soient visés. Kelblog ou Mashable non plus. Peut être 2803, Accessoweb, le journal du geek (déjà dans un réseau je crois) ou intruders ?

J’avoue que c’est une très belle opération si on compare avec les récentes acquisitions. En effet chaque site pris indépendamment génère un chiffre d’affaire relativement faible mais tout regrouper peut être fortement bénéfique (d’après mes dernières estimations on pourrait toucher les 5 millions de CA annuels).

Là ou ils ont fait fort c’est de proposer à des particuliers des sommes qu’on aurait du mal à refuser pour construire un média complet pour un budget très limité.

Le buzz prendra vite lorsqu’on verra l’info fleurir sur la quinzaine de blogs visés (ça devrait s’étaler sur 2 ou 3 mois). Reste maintenant à maintenir la qualité qui a fait leur notoriété.

Autant je pense que le coup financier est superbe, autant l’avenir de ce réseau me semble difficile à maintenir à un haut niveau. On se souvient de l’acquisition de LaFraise.com qui a légèrement changé l’ambiance du blog.

Le nombre de blog étant très important, si cette expérience est couronnée de succès, on pourra s’attendre à d’autres actions de ce genre dans les prochains mois. Le modèle économique des blogs est peut être en train de prendre une direction inatendue.