Et une pression pour le 12

Je m’entraîne dur pour ne pas perdre la face lors du critérium Izeaux Torchefelon. Voilà de quoi mettre la pression à mon adversaire du jour. Le perdant paye l’apéro.

PS : en plus je découvre les joies du GPS sur un VTT et les tracés sur Google Earth !

PS (bis) : Si je perds, je tiens à préciser qu’un VTT monté par un amateur est forcément handicapé face à un vélo de route piloté par un cycliste qui roule en club ! Mais je ne perdrais pas.

3 Replies to “Et une pression pour le 12”

  1. Je viens de passer commande d’EPO, il ne faudrait pas que la finance dépasse les moteurs de search. A voir le PS (bis) je sens que tu cherches déja des excuses 😉

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *