Etat de la blogosphère, commentaire rapide

On le lit partout, Technorati vient de publier l’état de publier l’état de la blogosphère. Je ne reviendrais pas sur le contenu de ce rapport qui a été traduit et commenté chez tubbydev, Didier Durand, Francis Pisani, Fred Cavazza ou encore Jean-Marie Le Ray.

Je retiendrais juste les commentaires sur la monétisation des blogs. D’après ce rapport les blogs qui ont plus de 100’000 visiteurs uniques sortent des revenus de 75’000$ soit 50’000€ par an. Cela étonne tout le monde y compris Techcrunch.

Alors 100’000 visiteurs uniques sur un blog actif doit représenter 200’000 visites. Même si on se base sur 150’000 visites ça représente un revenu par visite de moins de 0.03€, ce qui me semble correct mais pas extraordinairement haut.

Ensuite Technorati parle de blogs qui font 100’000 visiteurs uniques et plus… Tout est dans le “et plus”, si on n’a pas la limite haute on ne peut pas vraiment tirer de conclusions. Est ce que les blogs US qui ont une audience qui se compte en millions de visiteurs sont inclus ?

Dernier point, Technorati indique que le revenu médian est significativement plus bas. Ce qui veut dire que quelques blogs à très fort revenus tirent la moyenne vers le haut. Pour exagérer si je prends 100 blogueurs qui gagnent 10€ par an, 10 blogueurs qui gagnent 50’000€ et 1 qui gagne 5 millions la moyenne des revenus des blogueurs est de 50’000 euros par an… Notez que ce n’est pas très significatif…

Voilà donc un rapport qui aura illuminé la journée de certains blogueurs qui ont pensé un moment devenir très riche facilement…. Reste à devenir celui qui tire la moyenne vers le haut ! C’est comme au loto, si on joue pas on gagne pas 🙂

L’illustration vient de là

13 Replies to “Etat de la blogosphère, commentaire rapide”

  1. Bonjour,

    A part devenir pro (et être bon…), il n’y a aucune chance pour un blogueur francophone de devenir riche voire même d’en vivre.

    Il faut le faire pour autre chose: on aime, on veut servir sa réputation, on cherche des opportunités (prochain job, clients, etc…) mais pour l’argent massif et direct, faut oublier!

    En tout cas, moi j’ai oublié depuis longtemps mais je m’éclate toujours à le faire.

    cordialement
    didier

  2. Un blogueur francophone a peu de chance de devenir riche grâce à la pub sur son blog. Par contre dans certains secteur de niche un blogueur pourrait gagner sa vie s’il rendait l’accès aux billets payant. Une des conditions est d’apporter une valeur ajoutée importante.
    Je pense à la finance, des sites de veilles…

  3. Un blog français peut vivre avec environ 200 000 uniques par mois (même moins).

    Mais pour cela, il doit oublier Google Adsense. Un bon contrat avec une bonne agence de pub qui rempli votre espace à 90% plus une pub à droit et à gauche peut suffire pour vous faire vivre.

    On ne parle pas de gros salaire mais un Smic avec des petits bonus de temps en temps.

    Malheureusement je ne connais pas en France un blog qui génère quelques millions d’euros par an, et vous ?

  4. Il y a pas mal de blogues qui gagnent plus de 1000 euros par mois. Bien entendu, très peu de personnes viennent l’annoncer en public hormis Presse Citron et quelques autres blogueur.

  5. Dans deux mois, j’immatricule ma société. Je blogue sur un marché de niche. Je bosse en direct avec les annonceurs et l’avenir s’annonce radieux incha’a-Llâh :). Maintenant, si je suis de ces exceptions qui confirment la règle, je pense qu’il demeure tout à fait possible de vivre et de bien vivre lorsqu’on est sur un marché de niche.

  6. Merci. J’ai utilisé le téléphone :). Tout simplement. J’ai fait le travail que tout commercial doit faire. C’est un travail de longue haleine, surtout dans le domaine dans lequel je suis. Mon site, le crédit qu’on lui donne, les articles que j’écris ont fait le reste.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *