Exit le bouton “j’aime” de Facebook

like-facebook

il y a un peu plus de 6 mois j’ai mis, comme beaucoup de site web, le bouton “j’aime” de facebook sur la plupart des pages de mon site sur le forex. Au démarrage j’ai eu jusqu’à plus de 100 amants par jour pour finir à une cinquantaine (chiffre stable depuis 5 mois).

A partir du jour où j’ai placé les boutons, le trafic depuis facebook a triplé en passant de 600/700 à 1800/2000 visiteurs par mois. L’ajout du bouton a donc un réel effet sur l’apport de trafic mais le nombre de visiteurs reste négligeable sur l’audience complète du site. Facebook contribue à environ 0.015% du total.

Le résultat est très décevant compte tenu de la place de choix que j’avais réservé au bouton. Il était toujours visible sans scroller et très proche du contenu. J’ai donc décidé de supprimer ce bouton.

Les visiteurs depuis Facebook ne me manqueront pas, par contre il y a une grande inconnue sur l’impact que ça aura dans le référencement sur Bing… Je ferai peut être un bilan dans quelques mois.

stat-facebook

Visiteurs-de-bing

9 Replies to “Exit le bouton “j’aime” de Facebook”

  1. Vraiment intéressant ton point sur Bing. Si c’est vraiment corrélé à cepoint là tu vas le savoir bientôt avec la suppression du bouton. N’hésite pas à faire un retour là-dessus.

  2. Tu penses que le bouton Facebook peut avoir une influence sur le referencement dans Bing ? Cela me paraitrait tout de meme vraiment bizarre mais tiens nous au courant de l’évolution !

  3. Bing et Facebook sont de plus en plus liés. Bing se sert de reco dans Facebbok pour son algo de recherche.
    Enlever les boutons “j’aime” pourrait avoir un effet négatif.

  4. Facebook perd de sa puissance car le bouton j’aime est détecter en fonction de chaque poste, maintenant pour ce qu’il s’agit de la confiance que l’on donne, il faut définir quel est le ratio gain de l’intégration du Facebook “like”

  5. Salut Yann,
    Facebook ne m’a jamais réellement envoyé beaucoup de visiteurs. Il reste loin de mon coeur de cible…
    Et pour le moment, même si c’est encore tôt pour tirer des conclusion, mon trafic depuis Bing continue de croitre. Pareil pour Google

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *