Faire de la pub chez Yahoo

La semaine dernière j’ai reçu un coup de fil de Yahoo. Premier réflexe, je pense qu’ils m’appellent pour intégrer mon contenu dans leurs pages finances. Déception c’est simplement pour me présenter leur puissance médiatique pour mes campagnes de pub. Je sais qu’une fois j’ai dit qu’une campagne était sur les rails mais depuis je n’ai pas vraiment avancé sur ce point qui n’est pas prioritaire. Ça se fera plus tard.

La discussion est assez courte et on m’envoie le pdf de 48 pages qui présente Yahoo. 32 pays 15 langues, du mass marketing… blablabla.

J’arrive rapidement à la page 16, celle des tarifs :

  • Page d’accueil : habillage de la page : 500’000€ pour 24H en semaine, 334’000€ le week end. Les autres bannières vont de 240’000€ à 400’000€ toujours pour 24 heures. Au CPM c’est facturé 30€ à 45€. A la louche la page d’accueil (2.5 Millions de contact par jour = pages vues ?) peut rapporter jusqu’à 1 million d’euro par jour. Ce qui fait quand même un CPM à 400€. Heureusement qu’ont peut négocier. Pour moi pas de page d’accueil c’est hors budget.
  • Page d’email, le CPM du rectangle est de 20€ (moitié de la page d’accueil, le taux de clic doit être très bas)
  • On peut cibler par comportement sans hausse des tarifs.
  • On peut cibler géographiquement si on paye 20% plus cher.

Bref, pleins de solution pour tenter d’optimiser au maximum ses campagnes. Si on était deux ans en arrière, quand je travaillais au marketing d’une banque Suisse, j’aurai peut être eu le budget pour faire une campagne d’un mois. Aujourd’hui ce n’est pas adapté a ce que je fais. Mon budget est tellement limité que le ROI doit être optimal tout de suite, je n’ai pas le droit à l’erreur, l’achat de mot clé ou le CPL est mieux adapté. Dommage que la solution de Yahoo soit aussi difficile à prendre en main comparé à Adwords.

PS : les CPM donnés ci dessus doivent être négociables. J’ai l’impression que c’est partout pareil, on annonce des tarifs très haut pour avoir une marge de négociation. Du coup quand j’annonce des prix les annonceurs veulent absolument une remise, même si je tire les prix dès le départ. Dans ma courte expérience j’ai vu des négociation arriver à un prix 10 fois moins élevé que le prix catalogue, un zéro en moins en quelque sorte.

PS2 : La photo ci dessus provient de Yahoo Grenoble, je l’ai prise en allant faire un pèlerinage sur les traces des dieux des startups. Pour faire geek jusqu’au bout j’aurai du dire : prise avec mon IPhone 8Go…

PS3 : je ne relie pas, je laisse les fautes, je manque de temps !

10 Replies to “Faire de la pub chez Yahoo”

  1. Effectivement, faut pas se louper. Le pb c’est qu’il y a beaucoup d’habitués sur Yahoo et que les habitués ne voient plus les pub. le ROI doit être assez faible.

    500’000 euros C’est aussi le prix d’environ 5 spots de 30 secondes en primetime sur TF1.

    Pour ce prix là on peut aussi acheter plusieurs années d’espace sur de nombreux sites avec certainement un meilleur ciblage.

  2. Oui ce serait pas mal de trouver le Pdf sur Scribd par exemple :P… Je ne savais pas que Yahoo! était à Grenoble, j’irai postuler là bas tiens…

  3. Les tarifs affichés sur ton .pdf sont des tarifs bruts !
    Il faut compter une négo entre 70% et 80%, remises habituelles quand tu achètes de l’espace publicitaire internet 😉

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *