La petite frayeur de l’été

boulette

Il y a un peu plus d’un mois Mataf (mon site sur le forex) est passé de 6 à 51 langues.

Autrefois j’avais sur chaque page 6 petits drapeaux qui pointaient vers les pages équivalentes dans les autres langues. Ces 6 petits drapeaux étaient affichés par un bout de code en javascript.

Ensuite j’ai eu 51 drapeaux mais cette fois en dur (plus de js) sur chaque page. Je vous laisse imaginer la grosse modif sur la structure des liens du site vu depuis les moteurs de recherche avec la toute nouvelle répartition du linkjuice et autre pagerank. Le résultat ne s’est pas fait attendre, il a fallu 3 petits jours pour perdre 25% du trafic des moteurs (tous les moteurs, de Bing à Google en passant par Yahoo). Ensuite ça a continué à glisser pour culminer à plus de 30% de baisse (sur 60’000/jour je vous laisse calculer la perte).

Ce lâché de lien, dont je n’ai jamais imaginé qu’il puisse avoir de tels effets, est la plus grosse erreur que j’ai faite depuis la naissance du site en 2003. Ma plus grosse baisse en nombre de visiteurs mais aussi en pourcentage. Et pour remonter une baisse de 60’000 à 40’000 (-33%) il faudra une hausse de +50% de l’audience…

Dans mon malheur j’ai eu un peu de chance, l’audience s’est effondrée sur mes anciennes langues mais a été en partie rattrapé sur les nouvelles. Si je prends uniquement les 6 anciennes langues, l’audience a baissée de 50%.

J’avais alors 2 choix:

  • laisser tel quel et attendre que Google crawle tout le site pour voir si, une fois l’index stabilisé, le site remonte dans les SERPs
  • enlever les drapeaux en urgence et réfléchir à une méthode moins impactante.

J’ai pris le second choix. Pour le moment je reste très bas mais la chute s’est stabilisée et l’audience semble remonter un tout petit peu.

Conclusion:

  • Même avec de l’expérience on peut faire des grosses boulettes sans s’en rendre compte.
  • la structure des liens a une importance non négligeable dans le SEO.

26 Replies to “La petite frayeur de l’été”

  1. En gros d’un coup tu as rajouté 50 liens sur chaque page pointant vers le même contenu en une autre langue, c’est ça?

  2. Euh tu veux dire grosse frayeur de l’été ! Bonne chance à toi pour le rattrapage.

    Je serais curieux de connaitre d’éventuels retours sur des pertes de visibilité concernant un afflux “massif” et relativement rapide de backlinks !…

  3. Incroyable que l’audience chute si fortement avec ‘juste’ cette modification. Le Seo est un art plus qu’une science 🙂

  4. Es-tu certain que ces petits drapeaux sont la cause de ton problème ? Je pensais au début que les pages traduites se trouvaient dans un sous dossier différent, et sous un nom de domaine différent (avec par exemple pour l’Allemagne un .de).

  5. @Fred, là ce sont uniquement des liens internes. Pour les liens externes j’ai jamais expérimenté un afflux massif. Mais je veux bien être un cobaye

    @Romain, sur la plupart des pages le nombre de liens a plus que doublé du jour au lendemain.

    @Laurent, à partir de quel % d’audience provenant des moteurs un site apporte-t-il de la valeur ajoutée ? Travailler l’optimisation pour les moteurs me permet d’avoir un taux de croissance plus que correct depuis 7 ans aujourd’hui (si j’exclue ce mois ci) avec un taux de retour en constante augmentation, un nombre de pages vues par visite très correct et un % de visiteurs provenant du search en diminution régulière. De plus le site est une mise en ligne d’outils perso (que j’utilise chaque jour) donc a forte valeur ajoutée pour moi.

    @Simon, Et le 14juillet en plein milieu de semaine a encore empiré les stats

    @Ya-graphic, on n’est jamais certain de rien mais c’est la seule modif majeure que j’ai apportée au site depuis bien longtemps

  6. Google a plusieurs fois mis l’accent sur la non utilité des traductions automatiques de contenus et leur indexation. Alors dans ton cas, ce n’est pas le cas, mais l’arrivée massive de plusieurs dizaines de langues a du allumer tous les signaux de Google concernant ton site. Google s’est dit : Ce n’est pas possible de sortir autant de langues d’un seul coup, et hop je pénalise.

    Par contre ce que j’ai remarqué, c’est que sur Google.fr, tu t’es pris une sérieuse claque depuis la mise en place des différentes langues sur le mot clé Forex, mais là ca vient du fait que la langue de la page d’accueil est désormais en anglais pour Google.

    Bon courage en tout cas. Ce genre de “boulettes” -qui n’en est pas une d’ailleurs, c’est + la réaction automatique de Google qui est la boulette- peut s’annuler très vite. Par contre, stratégiquement, j’aurais aussi bcp hésité entre laisser les langues ou non. Le fait de les enlever peut aussi vouloir signifier pour GG : “Oui j’ai essayé de tricher, ca a foiré, je reviens comme avant”. Et ca, GG aime pas trop non plus.

    Enfin bref, bon courage 🙂

  7. @Sebastien, ce n’est pas une pénalité, la façon dont le site est tombé sur les moteurs (TOUS les moteurs) est complètement logique avec l’ajout de mes nouveaux liens (les pages à 1 clic de la home n’ont pas bronchée et au plus on s’éloigne au pire c’est). Reste à savoir si l’opération est réversible… Je le pense mais j’aimerais en être certain.

    Sur Google.fr j’ai effectivement chuté. Pour 2 raisons: langue de la page d’accueil n’est plus en français et mon ip est devenue anglaise. C’est totalement volontaire et assumé.

    Pour le moment c’est stable, je suis serein. La période chaude c’est celle ou les stats annonçaient entre -10% et -25% par rapport à la semaine d’avant…

  8. on a commis une erreur similaire y’a 3 ans avec un de nos sites (jeunes) qu’on a mis en footer “corporate” de notre gros site, sans penser à mal et meme pas pour le booster en plus… Mais bon, le footer, il était sur 60000 pages… Du jour au lendemain, perte de 70% du trafic Google, il a fallu un an pour revenir à niveau, malgré correction quasi immédiate, demande de re-examen et tout le tintouin.

  9. Il faut y aller doucement avec GG dans la modif de structure. Je serais très curieux de connaitre sa réaction si tu avais ajouté tes “drapeaux” un toutes les deux semaines par exemple.

    Des retours d’expérience sur ce type d’ajout progressif ?

  10. Ouch, dur ! Je ne sais pas si l’ajour progressif peut y changer quelque chose. Après tout, le linkjuice sera divisé de la même façon en fin de compte. Peut-être en utilisant lang.domain.tld et non http://www.domain.tld/lang, pour que les moteurs de recherche les voient comme des sites différents. Et peut-être utiliser des liens javascript ou des redirections 302 pour changer de langue pour ne pas perdre le jus…

  11. @Guillaume, là c’est différent puisque c’est du lien interne. Sinon je saurais patienter 1 an :/

    @Fred, il faut effectivement y aller doucement. Mais sur ce coup j’ai pas imaginé une seconde que je modifierais la structure à ce point.

    @Maxime, l’ajout progressif permet aux moteurs de tranquillement mettre à jour leur pagerank. ajouter trop de lien d’un coup dilue leur effet à court terme. Sur du long terme, le temps que toutes les pages soient crawlées, l’équilibre doit revenir (enfin je pense)

  12. C’est une erreur assez classique, la structure est fondamentale dans le SEO pour les “gros sites”. Tu chute est dût à la dillution du PR vers tes pages.

    D’expérience, si tu as tout remis comme avant tout devrait revenir à la normale d’ici 1 ou 2 mois.

    Par contre, autre point qui me fait tiquer : si tu as ajouté 50 langues, tu as multiplié le nombre de tes pages par 50 ?

    D’un seul coup c’est un peu violent.

  13. je suis passé de 6 à 51 langues, j’ai multiplié le nombre de pages par 7 ou 8 (certaines sections comme le forum n’ont pas été traduites).
    Pour le moment tout est bien crawlé et ajouté dans l’index.

  14. Ok c’est juste que ton post “Mataf.net passe en 51 langues” date de 4 Juin si je ne m’abuse et que tu parlais de 3 jours … Tu as donc perdu 25% en 3 Jours mais pas 3 Jours après tes modifs 😉 En Tout cas Merci pour le retour d’expérience.

    Sinon je croyais que le rel=’nofolow’ ca pouvais servir a ça. On décide a qui on transfert du PR … Non?

    Par contre y a un ptit bug je crois.

    + Tu arrives su Mataf (en Anglais)
    + Tu cliques sur le ptit globe et tu choisis une autre langue (par exemple le français)
    + Ensuite tu choisis a nouveau l’anglais via le petit drapeau a cote du globe
    La déjà y a un problème (enfin je crois) car on est renvoyé vers la page des langues
    + Ensuite tu cliques sur n’importe quelle langue (bulgare par exemple)
    La on reste sur la page des langues avec l’anglais sélectionné mais l’autre langue activée http://www.mataf.net//#bg (et 1 slash rebel)
    + Et on a beau cliquer sur le petit drapeau britannique a cote du globe, la langue reste le bulgare

    C’est pas un scénario qui doit se produire souvent.

  15. Les 51 langues datent de début juin, les drapeaux de fin juin.

    le rel=nofollow n’est pas adapté:
    http://www.seomix.fr/referencement/naturel/liens-pagerank-popularite/#utilisation-du-nofollow
    http://www.arfooo.com/referencement-la-fin-du-pr-sculpting-vive-le-pr-modeling-n42.html

    Il y a effectivement un bug sur un double changement de langue sur la page d’accueil sur FF et Chrome (ça fonctionne bien ailleurs et avec IE). C’est un bug mineur qui attendra quelques jours

  16. “Et pour remonter une baisse de 60′000 à 40′000 (-33%) il faudra une hausse de +50% de l’audience…”
    C’est comme quand on perd au Forex quoi…
    Les Corn Flakes ont du avoir mauvais gout ce matin-la.
    Bonne chance en tout cas pour remonter au plus vite.

  17. Ce n’est pas la multiplication des langues ou le passage du JS à l’hyper lien qui pose problème, mais plutôt d’opter pour les traductions automatiques.
    De plus, c’est aussi un peu comme jouer au casino : tu peux perdre ou gagner en fonction de plusieurs paramètres qui sont en relation directe avec la manière dont est constituée l’algo Google (par couches). En d’autres termes, ça n’est pas passé sur le Forex, alors que ça pouvait le faire si tu as un site de location de gîte dans le Lubéron.
    Les filtres algorithmes ne sont pas posés de manière unilatérale dans l’index.

  18. Pour prolonger ce que dit Laurent : Google ne traite pas de la même façon deux sites, selon le sujet dont ils traitent.

    Avec un site positionné sur une thématique ultra spammée type PPP (Porn, Pills, Poker), la moindre boulette sera vite et fortement sanctionnée, tandis qu’un site sur une thématique plus soft fera l’objet de davantage de tolérance…

    Les filtres de Google ont différents niveaux d’aggressivité. Sur du Forex, clairement, tu as tous les yeux de Big Browser braqués sur toi, normal que la claque t’ait piqué les joues.

    Ceci dit, avec un peu d’optimisme, on se dit que si Google sanctionne plus vite et plus fort les mauvaises pratiques, il doit aussi (devrait ?) récompenser les bonnes pratiques sur ces thématiques risquées. Mais ça ressemble fortement à un vœu pieu, j’ai encore jamais constaté de coup de pouce de GG pour avoir joué dans les règles.

  19. Tout à fait exact!
    J’irais même plus loin en disant qu’un filtre peut se répandre comme la gangrène et même se transformer en pénalité (attention à bien saisir la nuance entre filtre = non pondération et pénalité = blocage).
    Par exemple, prenons un site qui surfe sur une thématique légèrement filtrée, donc se permet d’y aller fort en optimisation.
    Admettons que ce site possède un forum où certains posts vont aller se répandre sur une thématique ultra filtrée. Prenons le porno comme exemple.
    Du coup, les posts se positionnant sur des requêtes filtrées vont être un point d’entrée pour les filtres qui vont se répandre sur le reste du site.
    Un autre point à garder à l’esprit est que les problèmes arrivent toujours lorsqu’on est positionné en première page. Si le site évolue uniquement sur des requêtes secondaires et plus tout en évitant la première page sur les mots clés ultra concurrentiels, les filtres sont moins enclins à s’enclencher.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *