Moins de pub sur France Télévisions, plus pour le Web

Nicolas Sarkozy l’a annoncé, il souhaite que la publicité disparaisse des chaînes publiques.  Ca a eu un effet immédiat sur le cours de bourse des chaînes privées, TF1 en ce moment enregistre plus de 10% de hausse. La raison est simple : les investisseurs pensent que l’investissement publicitaire va passer de France Télévisions aux chaînes privées. Ce n’est pas faux.

Et si toute cette manne ne partait pas seulement sur la TV mais aussi sur le Web (comme je l’ai lu ici). Vu les montants en jeu les effets pourraient être très bénéfiques pour le Web français.

Sur le rapport financier de France télévisions on peut lire que les recettes publicitaires en 2006 se sont élevées à 765.3 millions d’euros, ça représente tout de même plus de 60% des recettes totale de l’e-pub qui étaient de 1.24 milliard d’euros en 2006 (d’après les chiffres du jdn). Et comme je ne pense pas que les chaînes privées n’arriveront pas à prendre tout le budget publicitaire le web devrait en profiter.

On pourrait donc connaître en 2007 une forte progression des dépenses publicitaires sur Internet. C’est bien mais qui va en profiter ? 

Toujours d’après le rapport financiers de France Télévision le secteur alimentaire représente 22.3%, Hygiène et beauté 13.6%, Ensuite viennent l’édition, les télécoms… Les sites généralistes et plutôt féminins pourraient être les premiers bénéficiaires, Doctissimo par exemple qui connaît déjà une forte croissance d’audience pourrait prendre une bonne part du gâteau (d’ailleurs ça m’étonne que son cours de bourse n’ait pas bronché lors de l’annonce de Sarkozy). Le nouveau site de Voici qui a comme objectif d’avoir un million de visiteurs uniques par mois arrive au bon moment, le partenariat de Chauffeur de Buzz et d’un groupe Média aussi, je n’irai pas jusqu’à dire qu’il y a eu des délits d’initiés mais bon…. Les sites high tech (et pourquoi pas certains blogs) devraient aussi tirer leur épingle du jeux. De mon côté je ne risque toujours pas de voir l’ombre d’un euro français 😉

Et pour Mr et Mme tout le monde qui ne profitera pas de ces retombées ? et bien tournez vous du côté des actions des sociétés françaises qui vivent en grande partie de la pub. J’ai déjà cité Doctissimo du côté des sites média mais il y a aussi les régies comme Hi-Media.

Et si le plan se déroule sans accroc vous gagnerez plus en travaillant moins grâce à Nicolas Sarkozy… Elle n’est pas belle la vie 🙂

PS : je décline toute responsabilité en cas d’effondrement des cours de bourse des sociétés mentionnées ci dessus. Je ne suis pas devin non plus !

7 Replies to “Moins de pub sur France Télévisions, plus pour le Web”

  1. En complément :
    la redevance c’est 1.8 milliard d’euros, les revenus pub 765 millions.
    Pour remplacer ces 765 millions il y aura une taxe en plus sur la pub des chaines privées et une taxe a payer par le contribuable. On peut imaginer que ce soit réparti à 50%/50% ce qui ferait environ 6 euros de taxe supplémentaire par français.

  2. C’est un peu ce que j’ai compris aussi quand il y a eu cette annonce. TF1 est incapable de tout absorber… par contre les annonceurs vont se jeter sur les chaines de la TNT bien avant de se jeter sur Internet. En d’autres termes, le plan média est plutot fait en fonction du média. Si les annonceurs décident de mettre 30% en télé, ca restera proche de ce chiffre. Par contre ca fera monter les revenus de TF1, pas forcément le nombre de pub.
    Les médias étant très différents, le premier après la télé à profiter serait la Radio, puis la presse. Internet viendrait après à mon avis. Ce serait une bonne chose pour la radio qui souffre pas mal en ce moment d’une baisse des revenus pubs.
    Mais que ca descende jusqu’au Web… une partie oui… mais très limitée et encore aux gros gros sites du secteur.
    Bon sinon les annonceurs Bourse et Finance z’aiment pas la télé alors à notre niveau, c’est plutot… rien du tout en + 🙂

    ps : en gros bonne nouvelle pour NextRadio qui gère RMC et BFM

  3. J’ai vu que Scalp la nouvelle série de Canal+ était sponsorisée par Fortuneo. C’est rare de voir un broker hors du web.
    ça touchera principalement les gros mais les petits auront aussi quelques miettes.

  4. Je me suis posé la même question mais vu le cours de bourse avant l’annonce j’ai pas l’impression qu’il y a eu des fuites.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *