Regarde le passé, imagine l’avenir

Fixer des objectifs pour les années qui viennent est un exercice perilleux. Les objectifs de CA ou d’audience sont rarement dans les projections. Tant pis, je me plie quand même à l’exercice.

La méthode est rudimentaire, je prends l’évolution des années précédentes et je fais une rêgle de 3. Ca donne une idée de ce qui est envisageable et ça évite de réver en s’imaginant qu’on va tutoyer les sommets en 6 mois… Ben oui, à moins d’un miracle si on ne bosse pas plus il n’y a pas de raison que la croissance s’accélère.

L’audience trimestrielle a une croissance quasi constante, j’ai connu un creux en 2006 lorsque j’avais 2 boulots en parallèle. Curieusement le creux a été comblé dès que j’ai repris mon activité à 100%. Si je continue sur ce chemin je devrais enfin atteindre les 500’000 visites mensuelles en fin d’année et les 600’000 fin 2009.

Chiffre d’affaire, même combat, on prend les chiffres des années précédentes et on évalue le CA futur. Pour affiner un peu j’ai mis en parallèle le CA (courbe) et le nombre de visites (histogramme) sur l’année, j’ai une corrélation assez importante entre ces deux données, ce qui me laisse penser que si j’atteins mes objectifs d’audience je pourrais enfin faire l’aile ouest du chateau.

Si je travaille dans la continuité je devrais pouvoir atteindre ces objectifs. Si j’intègre un actionnaire (et donc un apport de trésorerie) et que je ne travaille plus seul sur la technique alors mes objectifs seront relevés de 50% sur 2 ans (ce chiffre n’est pas totalement basé sur du pifomètre).

Le chemin est tracé, il reste à essayer de le suivre sans se disperser. La stratégie de diversification géographique est le point clé pour continuer à réussir, la tentation de m’inspirer du web 2.0 est le meilleur moyen de me disperser.

10 Replies to “Regarde le passé, imagine l’avenir”

  1. A propos d’introduction d’actionnaire, vous qui maîtrisez chiffre et stratégies, pourriez-vous nous rédiger un billet sur les différentes formules d’introduction possibles ou peut-être les plus rentables. Comme vous, j’aime être seul à bord. Solliciter une tierce personne qui pourrait devoir décider avec moi ne m’enchante guère.

  2. Je ne suis pas spécialiste de ce genre de transaction. Pour ma part, si ça se fait, ce sera simplement une création d’une société type SARL avec plusieurs actionnaires, chacun apportant un % équivalent à sa part.
    Et je n’envisage pas de perdre le controle en laissant un pouvoir de blocage à un tiers.

  3. Je n’ai pas étudié la question d’assez près. Il me semblait qu’un investisseur pouvait investir et n’avoir pour seule perspective qu’une part des bénéfices, sans pouvoir de blocage, mais une personne m’a mis le doute en m’indiquant que participation financière = pouvoir de décision. J’en doute. C’est pour cela qu’il m’importait d’en savoir plus.
    Merci en tout cas :).

  4. Le top serait d’intégrer une friends list, un wall, une messagerie privée, des envois de cadeaux virtuels et là tu cartonnerais grave (avec une valo de 100M€ minimum)!

  5. Il est vrai que les fonctionnalités 2.0 peuvent souvent écarter du droit chemin de l’orhodoxie du business modele d’origine (comme le rappel Jacob Nielsen) et beaucoup mettent la charette avant les boeufs en initiant une communauté, puis en voyant comment elle peux rapporter (moi le premier …).

    Néanmoins, dans votre cas, je pense qu’un peu de 2.0 ou carrément un dispositif communautaire pourrait idéalement contribuer à fidéliser votre auditoire comme vous êtes parvenu à le faire avec vos newsletters à fréquences élevée.

    Pour info : http://www.bullpoo.com/ est un bon exemple de communauté financière. A méditer à mon avis, car vous auriez ainsi un levier permettant un e progression géométrique et non plus linéaire. Bien sur, le coût de mise en oeuvre est à la mesure des retours attendus …

  6. Je vais faire un billet spécifique sur l’option communautaire pour un site.
    En résumé c’est bien pour les autres mais pas pour moi 🙂

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *