Site statique, et alors ?

Puisque les commentaires sont fermés je réponds ici

Un site statique ? Ca existe encore ? Pour ceux qui ne connaissent pas le jargon du développement web, ce terme – assez peu explicite il est vrai – décrit les sites tels qu’ils étaient conçus au début du web, à savoir une succession de pages web en simple HTML sans fonctions transactionnelles ni interactives, simplement liées entre elles comme celles d’un catalogue. Des pages qui nécessitaient l’utilisation d’un logiciel d’édition HTML (et de solides connaissances en code) et d’un logiciel de FTP pour la moindre modification. On parle aussi de site de présentation ou site vitrine. Soit aux antipodes d’un blog, dont les principales caractéristiques sont justement l’actualisation facilitée à partir de n’importe-quel ordinateur connecté au web, et l’interaction avec les visiteurs. Les sites statiques existent encore, et constituent toujours probablement une grande partie du web des PME/PMI, qui souhaitent juste présenter leur activité en ligne et accentuer leur visibilité.

Selon cette définition Mataf.net est plus proche du site statique que du site dynamique (en dehors du forum bien sur). Les pages ont été écrites à la mimine sous dreamweaver et placées une à une avec un bon vieux include. J’ai passé une grosse partie du site sous WordPress avant de faire machine arrière en voyant la charge serveur et la lenteur de ce CMS.

Le principal avantage du site statique est sa bonne tenue aux pics de connections et sa simplicité de maintenance pour ceux qui comme moi sont des billes en programmation.

10 Replies to “Site statique, et alors ?”

  1. Je ne suis pas resté longtemps avec Frontpage… En fait juste les 30 jours d’essai. C’était à une époque ou je publiais des pages html avec la fonction “enregistrer sous” de Word 😉

  2. Pas d’ accord! tu mélanges le fond et la forme. Si tu as des problèmes de perfs avec un CMS tu peux utiliser un système de cache qui te génère des pages statiques. Reste à avoir le bon système d’invalidation suivant tes specs.

  3. Je ne mélange pas le fond et la forme, simplement au lieu d’avoir une publication par un backoffice j’envoie mon contenu sous forme html par ftp. Dans le principe c’est pareil.
    J’ai installé un système de cache (de mémoire ça s’appelle super cache) sur wordpress sans obtenir des résultats satisfaisants. De plus rien ne vaut un système fait maison qu’un CMS fait par les autres.

  4. aie, j’ai ecrit un peu vite et un peu sec et du coup je passe pour un troll 😉
    Ce que je veux dire c’est que le fond c’est ton modele de donnees (un fichier txt ou une DB) et la forme c’est la maniere dont ton serveur genere ta vue (de facon dynamique ou de facon statique) et que les deux sont decoreles. Je ne sais pas ce que vaut super cache, j’imagine que comme beaucoup de plugins wordpress developpes par “les autres” il doit y avoir pas mal de choses a revoir.

  5. Perso j’utilise MovableType Open Source, ça a la souplesse d’un WordPress ou Dotclear ou autre truc de blogs/CMS, mais ça génère des fichiers HTML complètement statiques.
    La montée en charge est complètement indolore 🙂

  6. Arfff les sites dynamiques… Parlons en…très bon outil mais…

    Comme je suis webdesigner, je bosse régulièrement sur des interfaces et des design de sites institutionnels (tourisme, com de communes, cdt etc) évidemment dynamiques.

    C’est déjà un vrai casse tête que de fournir un site avec une grille un peu jolie et du contenu mis en page correctement.

    Très peu d’agences web avec lesquelles je travaille arrive déjà à blinder la grille de mise en page pour que le quidam qui met à jour ne colle pas du texte Word tout bleu… (j’exagère à peine)

    Et quand le site se trouve modifié par les clients (quidam) alors là cata à l’horizon…
    texte trop long par rapport aux photos, photos pourries mal recadrées illustrant mal le contenu et le propos, chapeaux, sous titres et résumés passant à la trappe…

    il faudrait tenter de faire un livre avec le principe CMS et le laisser remplir par des non graphiste maquettistes…
    je suis sûr qu’a coté le bottin téléphonique ferait figure de “beau livre”

    Bref pour être clair ça donne du site pas franchement beau, ni clair, ni agréable, avec du contenu pas mis en valeur, des vides dans les pages, chiant à lire (donc aucun intérêt de publier des choses qui n’auront aucun public )

    La solution : un “graphiste intégrateur rédacteur” (allez trouver ça facilement !) installé dans la boite client du site pour les mises à jour…

    Ou alors un site ou une parti du site statique, très bien travaillée, plaquette classe.
    Et une partie dynamique pour les infos, les fiches prestataires, les dernières réals que sais-je ?
    Il y’a surement d’autres alternatives à trouver…

    Depuis que je fais ce métier (10 ans…) entre les premiers sites internet pourrris qui devaient fonctionner avec du 4kb/s et les cms aujourd’hui je me demande si je regrette pas le 4kb/s… 🙂

  7. Je suis encore “accro” aux sites statiques.
    Il est beaucoup plus simple de créer un CMS maison qui va généré les pages HTML depuis une base de données ou des fichiers textes (je préfère cette deuxième solution plus simple pour la sauvegarde) et ensuite uploader le spages par FTP.
    Pour la partie communautaire du site, il suffit d’ajouter un forum en temps voulu et ça roule 😉

    Excellente intervention en tout cas !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *